Les nouvelles tendances du digital retail en cinq chiffres clés

Hyper-proximité, commerce conversationnel, respect des données personnelles... Au travers d'un étude menée auprès de 4000 consommateurs, Havas Paris, en partenariat avec la Paris Retail Week, qui se tient du 10 au 12 septembre 2018, dégage cinq grandes tendances qui devraient bouleverser les modes de consommation et les business models des marques et des distributeurs dans les mois à venir. Le point en cinq chiffres.

Partager
Les nouvelles tendances du digital retail en cinq chiffres clés
Le commerce conversationnel, permis pas le développement des assistants vocaux, est l'une des cinq tendances identifiées dans l'étude.

A l'occasion de la conférence de présentation du salon Paris Retail Week, qui se tiendra du 10 au 12 septembre prochain, Havas Paris se prête à l'exercice des prédictions. L'agence a mené une étude en avril et mai dernier auprès de 4000 consommateurs (âgés de 18 ans et plus) en France, en Chine et aux Etats-Unis. De ce sondage, Havas Paris tire cinq grandes tendances qui devraient transformer le commerce dans les mois à venir : l'hyper-proximité, l'essor du commerce conversationnel, la préoccupation du "bien consommer", l'inquiétude quant à l'utilisation des données personnelles et l'avènement du "discount branché". Nous avons extrait cinq chiffres clés de cette étude.

  • Ce besoin d'hyper-proximité et d'ubiquité est directement lié au développement des assistants vocaux et des enceintes connectées comme Echo d'Amazon ou Google Home. Les conclusions de l'étude le démontrent. Alors que seulement 9% des Français possèdent d'ores et déjà un assistant conversationnel (contre 28% des Américains) 56% des Français consultés pensent que les assistants conversationnels vont rendre leur vie plus facile. "Le client devra avoir la possibilité de dire à voix haute, dans sa voiture, dans sa cuisine, et bientôt dans tout type d'endroit, qu'il manque un pack de lait et il faudra que cette phrase soit enregistrée comme une commande", prédisait ainsi Laurent Thoumine, directeur retail, mode et luxe chez Accenture France & Benelux.

  • 86% des Français sondés ont le sentiment que les produits du quotidien sont dangereux pour leur santé, contre 72% pour les consommateurs chinois interrogés et 76% pour les Américains. Face à ces nouvelles craintes, "les réponses sont techniques, commerciales et marketing. Le digital propose ainsi aux consommateurs des outils pour plus de transparence et de responsabilité, à l’instar des applications qui informent sur la composition d’un produit (comme l'appli Yuka, ndlr)", explique l'étude. Reste aux distributeurs de repenser leurs offres pour réinstaurer une certaine confiance chez les consommateurs.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS