Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Digital RH : De la dépersonnalisation du travail au désengagement des salariés

Julien Pouget, fondateur du cabinet spécialisé dans le recrutement et le développement des talents JP Associés, décode chaque semaine pour L’Usine Digitale les enjeux de l’intégration d’une génération de digital natives dans le monde du travail. Combien de temps pourra-t-on continuer à traiter différement le salarié et le consommateur ? Quand le second dispose de possibilités infinies de personnalisation. le premier, lui, n'a que le choix de dire oui ou de se désengager. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

De la dépersonnalisation du travail au désengagement des salariés
Digital RH : De la dépersonnalisation du travail au désengagement des salariés © Manpower

Tous les services marketing le savent, laisser la possibilité au consommateur de personnaliser le produit qu’il achète est un facteur clé de succès. En s’impliquant dans le choix de son produit et en le personnalisant, le consommateur développe un lien différent avec lui. Il y apporte son empreinte et se lie avec lui davantage.

Ceci explique pourquoi de nombreux constructeurs automobiles offrent une foultitude de choix esthétiques, de la coloration des rétroviseurs au collage de stickers géants sur le toit.

 

Étonnamment, le parallèle tarde à se faire en matière de ressources humaines, dans la gestion des collaborateurs. L’exemple typique concerne les possibilités de personnalisation des espaces de travail. En dialogant avec le collaborateur d’un groupe industriel, ce dernier me confia qu’il devait chaque soir laisser son bureau "à la norme". Comprenez sans aucun papier, photo, plante verte ou autre élément de personnalisation. Et malheur à ceux qui négligent cette recommandation, leurs affaires sont ramassées et stockées dans le bureau du directeur de site. Les indélicats doivent alors prendre rendez-vous avec lui et s’expliquer pour pouvoir les récupérer.

 

Le digital un vrai changement ? 

En imposant ce type de pratique à leurs collaborateurs, les entreprises initient souvent un cercle vicieux que je qualifierais de "cycle des 3 D" : Dépersonnalisation, Déshumanisation, Désengagement.

 

La transposition de ce raisonnement dans le monde digital invite à s’interroger sur les grands programmes de transformation digitale en cours dans les entreprises.  Permettront-ils aux collaborateurs de choisir leurs espaces ? De les personnaliser ?  Sera-t-on à l’inverse dans la logique fordiste où " le client peut choisir la couleur de la voiture pourvu qu’elle soit noire" ?

 

Gageons que l’arrivée d’une génération de digital natives habituée à personnaliser influera les choix.

Julien Pouget est le fondateur de JP Associés

@jpouget

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Poignant Stéphane
01/10/2015 09h37 - Poignant Stéphane

Oui le collaborateur aura peut etre la possibilité de personnaliser son espace de travail mais chez lui ...en télétravail ... une autre facon de faire comprendre aux collaborateurs qu'il n'y a plus de notion de poste de travail. Avec le digital, les notions de temps de travail et de lieu de travail se diluent complètement. L'avenir du bureau est hors les murs de l'entreprise.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media