Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Distree#ConnectDays : Les trois créateurs d'objets connectés les plus convaincants sont...

En ouverture de la deuxième édition des Distree#ConnectDays, qui se tient à Paris les 11 et 12 avril, vingt acteurs de l'écosystème du e-commerce et des objets connectés ont joué le jeu du "60 secondes pour convaincre". Trois d'entre elles ont été récompensées : Mipow pour sa lampe connectée dans la catégorie design, la smart watch pour enfant de Mykonoz pour la meilleure innovation, et Gear4 pour la présentation la plus originale. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Distree#ConnectDays : Les trois créateurs d'objets connectés les plus convaincants sont...
Distree#ConnectDays : Les trois créateurs d'objets connectés les plus convaincants sont...

60 secondes pour convaincre ! Le mot d’ordre était clair pour l’ouverture des Distree#ConnectDays, le rendez-vous des fabricants d’objets connectés et des distributeurs qui se tient les 11 et 12 avril à Paris. Sous le tic-tac du chronomètre, vingt marques ont brigué la victoire.

 

Mipow pour le design

A la fin des présentations, plus ou moins originales, le public a tranché. La société anglaise Mipow a reçu le prix du design, pour sa sphère Playbulb. Le produit est une lampe connectée et couplée à une application, qui permet de choisir parmi 16 millions de couleurs.

 

MyKronoz pour l'innovation

Dans la catégorie Innovation, c’est la start-up suisse Mykronoz qui a séduit le jury grâce à sa smart watch Zekid. La montre s’adresse autant aux parents qu’aux enfants puisqu’elle intègre une puce GPS pour la géolocalisation et des applications ludo-créatives.

 

Gear4 pour l'originalité

La dernière catégorie visait à récompenser l’originalité. De ce côté, le fabricant d'accessoires électroniques Gear4 l’a remporté haut la main. Pour défendre sa gamme de protection pour smartphone, le candidat est monté sur scène déguisé en footballeur américain, casque et épaulette inclus, et armé du matériau antichoc utilisé dans les coques Gear4Black. Il s'est recouvert la main du matériau, avant d'abattre plusieurs fois le marteau dessus. La démonstration a convaincu ! Elle a recueilli 48% des votes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale