Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

DNA Script lève 142 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de son imprimante à ADN

Levée de fonds La biotech DNA Script a développé Syntax, une imprimante capable d'élaborer jusqu'à 96 fragments d'ADN en quelques heures pour les laboratoires. Elle a déjà séduit plusieurs entreprises, telles que Moderna et General Electric, à travers des partenariats. Elle souhaite désormais accélérer la commercialisation de sa plateforme grâce à une levée en série C de 142 millions d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

DNA Script lève 142 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de son imprimante à ADN
DNA Script lève 142 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de son imprimante à ADN © DNA Script

La start-up DNA Script annonce ce mardi 26 octobre 2021 une nouvelle levée de fonds en série C de 142 millions d'euros. Cette opération amène le montant total levé à près de 236 millions d'euros. La dernière levée de fonds, de 46 millions d'euros, date de juillet 2020.

Le tour de table a été mené par Coatue Management et Catalio Capital Management, dont les représentants rejoignent le conseil d’administration de la société. Fidelity Management and Research, Columbia Threadneedle Investments, Arrowmark Partners, Farallon Capital et Moore Strategic Ventures y ont participé en tant que nouveaux investissements. Les investisseurs historiques Casdin Capital, LSP, Illumina Ventures, Bpifrance Large Venture Fund, Danaher Life Sciences, Agilent Technologies, M Ventures, Kurma Partners et Alexandria Venture Investments également.

Une imprimante de synthèse enzymatique d'ADN
Cette jeune pousse a été fondée en 2014 à Paris. Elle est à l'origine d'une technologie innovante de synthèse enzymatique d'ADN, baptisée "Enzymatic DNA Synthesis" (EDS). Celle-ci a été intégrée dans une sorte d'imprimante à ADN dédiée aux laboratoires. "Syntax" est ainsi capable d'élaborer jusqu'à 96 fréquences d'ADN personnalisées grâce à des cartouches contenant des enzymes naturelles en seulement quelques heures, soit plus rapidement que les méthodes classiques.

L'imprimante ne nécessite ni l’utilisation de solvants chimiques ni d'un environnement contrôlé, sans air ni eau comme le requièrent les procédés de synthèse chimique commerciaux. Configurable en 15 minutes, elle peut être facilement déployée au sein des laboratoires pour leur permettre de mieux contrôler et d'améliorer l'efficacité de leur productivité pour innover plus rapidement.

De multiples partenariats
Les cas d'usages de Syntax sont divers. Dans le cadre d'un partenariat avec GE Research, la division de R&D de General Electric, l'imprimante va servir à fabriquer rapidement des vaccins et des thérapies à base d'acides nucléiques. DNA Script s'est également rapproché de Moderna, l'un des laboratoires à l'origine d'un vaccin contre le SARS-CoV-2, pour concevoir un prototype d'unité mobile de fabrication rapide de produits thérapeutiques.

La biotech a également séduit le ministère français des Armées pour développer une technologie de détection rapide d'agents pathogènes dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Elle avait reçu une enveloppe de 1,3 million d'euros pour répondre à cette mission.

Accélérer la commercialisation de Syntax
L'imprimante Syntax est entrée en phase de pré-commercialisation en juin 2021. Avec cette nouvelle enveloppe, DNA Script souhaite accélérer son expansion et sa commercialisation, étendre son utilisation pour de nouvelles applications et préparer de futurs produits mettant en oeuvre la technologie EDS. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.