Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Docaposte, filiale de La Poste chargée du numérique, certifiée "hébergeur de données de santé"

Docaposte est désormais "hébergeur de données de santé" (HDS). Ce label permet à la filiale du groupe La Poste spécialisée dans le numérique de continuer à proposer ses services aux organismes de santé français en toute légalité, et pourquoi pas, de se positionner sur le Health Data Hub.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Docaposte, filiale de La Poste chargée du numérique, certifiée hébergeur de données de santé
Docaposte, filiale de La Poste chargée du numérique, certifiée "hébergeur de données de santé" © Docaposte (blog)

Docaposte annonce le 16 juillet avoir reçu le label "hébergeur de données de santé" (HDS) délivré par l'Agence du numérique en santé. "Cette certification renforce l'exigence de Docaposte pour délivrer des services de confiance", note la filiale du groupe La Poste spécialisée dans le numérique dans son communiqué.

Le label couvre l'ensemble de la TME
Le périmètre de la certification HDS concerne les 6 niveaux d'activités qui couvrent l'ensemble de la Tierce Maintenance d'Exploitation (TME), soit de la fourniture de data centers à l'exploitation des applications informatiques. "Nous sommes très fiers de l'obtention de la certification HDS qui confirme que Docaposte est un acteur référent et souverain de la confiance numérique en France. Grâce à ce label, nous continuons à offrir le plus haut niveau de service à nos clients", a déclaré Olivier Vallet, PDG de la filiale spécialisée dans le numérique.

Ce label est délivré pour une durée de trois et a été rendu obligatoire en 2018 pour "toute personne physique ou morale qui héberge de données de santé, pour le compte de personnes physiques ou morales à l'origine de la production ou du recueil de ces données ou pour le compte du patient lui-même, doit être agréée ou certifiée à cet effet", d'après le Code de la santé publique.

Si Docaposte voulait continuer à stocker les 45 millions de dossiers pharmaceutiques (DP), il devait se mettre conformité. A défaut, la filiale du groupe français n'était plus autorisée à opérer dans le secteur de la santé en tant qu'hébergeur. La procédure d'attribution nécessite la tenue d'un audit réalisé par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d'accréditation (Cofrac). Chaque année, un audit de surveillance est également effectué.

Docaposte, prochain hébergeur du Health Data Hub ?
La certification HDS arrive à un moment bien particulier. Le gouvernement a récemment annoncé la publication prochaine d'un appel d'offres pour l'hébergement du Health Data Hub. L'hébergement de cette base nationale de données de santé avait été attribué à l'origine au cloud Azure de Microsoft mais le choix d'un acteur américain était très critiqué, les opposants accusant même le gouvernement de favoritisme en l'absence d'une procédure d'appel d'offres.

Fraîchement certifié HDS, le géant américain Oracle espère bien remporter cette offre. Mais Docaposte pourrait également se présenter, et avoir les faveurs du gouvernement.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media