Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Doctissimo se lance dans la vente en ligne de médicaments sans ordonnance

Le site d'information santé et d'espaces de discussions, Doctissimo, filiale du groupe de presse Lagardère Active, a lancé son nouveau site dédié à la vente de produits parapharmaceutiques et de médicaments délivrables sans ordonnance. Baptisé DoctiPharma, le site actif depuis le 24 mars, est en réalité une plate-forme pour diverses officines partenaires du projet.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Doctissimo se lance dans la vente en ligne de médicaments sans ordonnance
Doctissimo se lance dans la vente en ligne de médicaments sans ordonnance © Capture d'écran - www.doctipharma.fr

Doctissimo a sauté le pas. Le site d'informations 100% santé a dévoilé son site dédié à la vente en ligne de médicaments sans ordonnance et de produits de parapharmacie.

Plus de 2 000 officines à terme

DoctiPharma, est actif depuis le 24 mars et il sert déjà de marketplace pour sept officines. A terme, DoctiPharma espère en attirer plus de 2 000 dans son giron. Ces officines partenaires s'acquittent du montant de 79 euros par mois et versent un pourcentage de l'ordre de 10 à 15% de leurs ventes.

Par ailleurs, le site veut devenir une plate-forme d'échanges entre les professionnels de la santé et les internautes, qui pourront poser leurs questions en ligne et se faire conseiller.

Un encadrement législatif strict

Depuis juin 2013, les internautes peuvent commander des médicaments sans ordonnance en ligne. Les fournisseurs sont des officines agréées par une Agence régionale de santé et les conditions de vente sont encadrées par la loi.

"Nous prendrons soin de développer cette offre en suivant scrupuleusement les recommandations des autorités de santé", promet Stéphanie Barré, directrice générale de DoctiPharma et elle assure que les consommateurs pourront profiter "de la sécurité du circuit pharmaceutique et de la souplesse du e-commerce".

Reste à voir si les internautes se fieront au web pour leurs démarches de soin ou s'ils continueront à privilégier les échanges avec un pharmacien en chair et en os.

Wassinia Zirar

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale