Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Doctolib devient la plus grosse "licorne" française

Levée de fonds La plateforme de rendez-vous médicaux annonce une opération de financement de 500 millions d'euros en dette et en fonds propres, qui la valorise 5,8 milliards d'euros. Elle compte recruter 3500 personnes en cinq ans. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Doctolib devient la plus grosse licorne française
Doctolib devient la plus grosse "licorne" française © Doctolib

Deux ans après le début de la pandémie de Covid-19, Doctolib est désormais l'entreprise tech la mieux valorisée de France. La société annonce ce mardi avoir obtenu un nouveau financement de 500 millions d'euros en fonds propres et en dette – la répartition n'est pas communiquée – la valorisant 5,8 milliards d’euros. Les investisseurs historiques Eurazeo, Bpifrance et General Atlantic ont participé au tour de table.

Ce financement va permettre à Doctolib de créer 3500 emplois dans 30 villes en France, en Allemagne et en Italie sur les cinq prochaines années, déclare son CEO Stanislas Niox-Chateau sur LinkedIn. 700 postes sont déjà ouverts en 2022. Les effectifs actuels s'élèvent à 2500 personnes.

Une nouvelle messagerie et plus de sécurité
L'entreprise a également l'intention de créer de nouveaux services pour les patients, comme le partage d'ordonnances dématérialisées et une messagerie leur permettant d'échanger avec leurs médecins. Pour les professionnels de santé, elle souhaite développer de nouveaux logiciels médicaux et administratifs, et lancer cette année une messagerie gratuite sécurisée entre soignants.

Enfin, elle veut investir dans la cybersécurité. En janvier, Doctolib a racheté Tanker, spécialisée dans le chiffrement des données. En 2021, elle indique avoir doublé ses équipes dédiée à la cybersécurité. 

Doctolib, dont le modèle économique repose exclusivement sur l’abonnement des professionnels de santé,
est utilisé par 60 millions d’Européens pour trouver un professionnel de santé, prendre rendez-vous en ligne, et effectuer des téléconsultations. La plateforme est notamment utilisée par 60 000 médecins libéraux et 250 hôpitaux publics.  

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.