Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Doctolib, l’incroyable défi technologique qui change la vie des patients et des praticiens

Si Doctolib offre à ses millions d’utilisateurs un service alliant simplicité d’utilisation et performance du service, c’est grâce à un outil techno au top. Le tout en plein développement.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Doctolib, l’incroyable défi technologique

Doctolib, l’incroyable défi technologique
Les backrooms techniques de Doctolib © L'Usine Digitale

Rappelons simplement le concept de Doctolib : une plateforme de service qui permet, d’une part, aux patients de trouver et de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé en quelques clics, d’autre part, aux praticiens de gérer leur agenda en temps réel, 24 h/24 et 7 j/7. Un service « gagnant-gagnant » qui permet aux médecins d’économiser 30 % de leur temps de secrétariat, de combler la majorité des désistements et de développer leur « patientèle », notamment via leur fiche Internet personnalisée, le rappel des rendez-vous par SMS, etc.

 

Derrière une interface et une ergonomie simples et minimalistes pour ses utilisateurs, se cache bien sûr un système d’une technicité et d’une performance optimales.

Un service hébergé 100 % accessible
En effet, comme l’explique Ivan Schneider, directeur technique et co-fondateur de Doctolib : « L’interface agenda que nous avons créée est devenue le principal outil de nos médecins clients et de leur secrétariat. Nous devons donc être irréprochables, réactifs et disponibles sans interruption, c’est pourquoi il est stratégique pour nous de tout maîtriser de A à Z. C’est à dire depuis les développements (réalisés en interne sur la base du framework Ruby on Rail et des librairies ReactJS, ndlr) jusqu’à l’hébergement de notre service. »

 

 

Un service qui doit aussi évoluer en permanence. Car avec aujourd’hui plus de 6000 praticiens et 200 établissements de santé, Doctolib n’a acquis qu’1 % du marché français et 0 % du marché européen, d’où un potentiel de développement phénoménal.

 

Une équipe technique en mouvement
Justement, Nicolas de Nayer, ex-Viadeo, vient de rejoindre Doctolib en tant que « VP of Engineering ». Passionné et expert en technologies web, il rejoint l’aventure avec sa double casquette de technicien et de manager. Sa mission, il la résume ainsi : « Faire grandir l’équipe technique tout en conservant les bonnes pratiques, notamment le niveau d’excellence impulsé par Ivan et Jessy. Il s’agit d’accompagner ce développement des points de vue de l’encadrement, de l’organisation et de la méthodologie. Autrement dit, je suis une sorte de RH technique. »

 

Une croissance raisonnée
En effet, malgré l’essor fulgurant de Doctolib, l’équipe technique compte seulement une dizaine de collaborateurs, ce qui deviendra vite insuffisant étant donné les perspectives de développement rapide en France et en Europe. La croissance raisonnée, un axe stratégique revendiqué par Ivan Schneider : « Nous avons fait le choix d’une équipe technique réduite pour garder un niveau d’excellence sur lequel nous ne voulons pas nous compromettre. »

 

Néanmoins les besoins en développeurs front et surtout backend sont récurrents. Ainsi, Doctolib veut attirer les meilleurs techniciens : compétents, pragmatiques, motivés… et SPAAH !
 

A lire aussi

 
media