Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dolmen One, l'app qui permet aux commerçants de piloter leurs promos depuis leur smartphone

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Une photo, une légende, une zone géographique et quelques filtres de segmentation... L'application mobile Dolmen One, développée par la start-up bretonne Dolmen Technologies, permet aux commerces de proximité et aux grandes surfaces de déployer des campagnes de communication très ciblées en quelques minutes depuis leur smartphone. Une sorte d'Instagram dédié au marketing en somme. 

Dolmen One, l'app qui permet aux commerçants de piloter leurs promos depuis leur smartphone
Dolmen One, l'app qui permet aux commerçants de piloter leurs promos depuis leur smartphone © Capture d'écran App Store

Permettre aux responsables de rayon de déployer une communication très ciblée en quelques clics depuis leur smartphone. C'est la promesse de l'application Dolmen One, disponible sur iOS, que vient de lancer la start-up bretonne Dolmen Technologies, spécialisée dans le marketing client à l'échelle locale.

 

Récolter, gérer et exploiter les données des clients

L'application mobile, qui sera également déployée sur Android dès la mi-juillet, repose sur une plate-forme cloud. Cette dernière permet de récolter, de gérer, puis d'exploiter les données des clients. Objectif : donner les moyens aux commerces de proximité et aux grandes surfaces d'envoyer des offres personnalisées.

 

Les données sont récoltées par deux canaux : des bornes interactives déployées en magasin et le smartphone des clients lorsqu'ils se trouvent également en point de vente. Par exemple, lorsqu'un client se trouve dans un magasin Décathlon, la technologie de Dolmen permet de lui adresser un message en lui proposant une promotion. En échange, le client devra renseigner une série d'informations classiques (email, âge, etc.) mais aussi des informations sur ses goûts (ses sports préférés, par exemple). Les données sont ensuite hébergées sur des serveurs situés en France ou directement intégrées dans les solutions internes des clients, pour les gros acteurs.

 

Poster une campagne aussi rapidement qu'une photo Instagram

Ces données sont ensuite exploitées pour déployer des communications ciblées. C'est là qu'intervient l'application mobile Dolmen One. Avant, l'outil n'était disponible que depuis une plate-forme web. Désormais, pour répondre aux besoins des collaborateurs qui se trouvent sur le terrain, l'outil est disponible sur smartphone.

 

"Par exemple, un responsable de rayon d'un Intermarché situé en Bretagne pourra prendre une photo de l'arrivage de coquilles Saint-Jacques et cibler les clients amateurs de coquillages en 30 secondes", raconte David Godest, CEO de Dolmen Technologies, qui vante la flexibilité de la solution. "Entre l'idée et la mise en œuvre de la communication, il peut s'écouler moins d'une minute", affirme l'entrepreneur. De quoi permettre aux commerçants de réagir à différents facteurs externes, comme la météo ou même les promotions proposées par les concurrents. Et pour éviter les erreurs de communication, la start-up a intégré un système de validation mobile. Lorsqu'un collaborateur crée une campagne, son responsable reçoit directement une notification sur son smartphone pour la valider.

 

Plusieurs dizaines de milliers de téléchargements visés

Testée depuis quelques semaines par les clients de Dolmen Technologies, l'application permettrait d'enregistrer des taux de retour (nombre de clients qui viennent en magasin / le nombre total de clients à qui la campagne a été envoyée) situés entre 25 et 30%. Une performance que la start-up mettra sans doute en avant pour atteindre son objectif : plusieurs dizaines de milliers de téléchargements. Elle pourra aussi miser sur son intégration à l'AppExchange de l'éditeur américain Salesforce, à qui elle a d'ailleurs emprunté le modèle économique (celui de l'abonnement).

 

Fondée en 2011, Dolmen Technologies revendique aujourd'hui plus de 1000 clients, "dont 10 des 15 plus grands acteurs de la distribution". Si besoin, elle pourrait finaliser une deuxième levée de fonds en 2018 pour accélérer son développement en Europe et s'attaquer à d'autres marchés, comme la Chine et la Russie, où ses clients grand compte sont déjà implantés. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale