Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Domino's déploie sa technologie de suivi de livraison GPS aux Etats-Unis

La chaîne de restauration a annoncé le 9 décembre le déploiement de son service de tracking GPS, baptisé Domino’s Tracker, à l’ensemble de son réseau aux Etats-Unis. Une fonctionnalité qui, selon le leader mondial de livraison de pizzas, plaît autant aux clients qu’aux directeurs de restaurants, qui y voient un outil d'amélioration de l'expérience-client et d'optimisation des process de livraison.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Domino's déploie sa technologie de suivi de livraison GPS aux Etats-Unis
Domino's déploie sa technologie de suivi de livraison GPS aux Etats-Unis © Domino’s

En test depuis 2019, le service de suivi de livraison GPS va être déployé sur l’ensemble du réseau Domino's dans l’année qui vient aux Etats-Unis. La chaîne de restauration a annoncé le 9 décembre la généralisation de cette fonctionnalité dans l’ensemble de ses restaurants. Un quart du réseau devrait être équipé d’ici la fin de l’année, tandis que le déploiement se poursuivra en 2020 sans que le nombre de site équipés ne soit précisé.

 

Le principe est simple : une fois la commande passée, le client peut suivre la progression de la livraison sur son smartphone via une carte interactive. Il reçoit une notification lui indiquant le délai de livraison estimé et peut également choisir de recevoir des notifications lorsque la commande est en route, quand elle est à environ deux minutes du site livraison et quand elle est arrivée. 

 

Un outil d'optimisation des trajets pour les livreurs

Baptisé Domino’s Tracker, ce service de géolocalisation en temps réel est très populaire selon la société américaine. Si le suivi de commande est opérationnel depuis 2017 dans de nombreux pays – dont la France – avec un suivi en forme de barre de progression, Domino’s Tracker permet de suivre la fabrication, la cuisson de la pizza puis son départ du restaurant jusqu'à la livraison. "Nous savons que les clients adorent la possibilité de suivre leurs commandes en magasin. Désormais, ils pourront également suivre leur commande jusqu’à leur domicile grâce à notre outil de suivi des livraisons", explique Dennis Maloney, CDO de Domino’s Pizza.

 

Mais selon le dirigeant, les clients ne sont pas les seuls à aimer cette fonctionnalité. "Les gérants et les livreurs l’apprécient également pour la transparence qu'elle offre et la façon dont elle améliore l'expérience de livraison", ajoute-t-il. Côté backoffice, le tracker facilite la gestion de la livraison. Les livreurs utilisent Domino’s Tracker pour identifier les retards, rappeler le client en cas d’anomalie ou à l’approche du site de livraison afin que le client soit prêt à réceptionner sa pizza. Autre avantage : l'entreprise est en mesure d'identifier les itinéraires pouvant poser problème aux livreurs et définir des trajets optimisés.

 

Cap sur le digital

Ce déploiement s’inscrit dans une transformation globale de l’entreprise, qui a entamé une vraie mutation après de grandes difficultés dans les années 2010. Domino’s, qui génère plus de 65% des ventes via les canaux numériques – soit 8,7 milliards de dollars sur un total de 13,5 milliards en 2018 – a développé plusieurs plates-formes de commande alors inédites pour le secteur. Google Home, Facebook Messenger, Apple Watch, Amazon Echo ou encore Twitter font désormais partie des canaux de distribution, l'ensemble de ces nouveaux services ayant été conçus en interne.

 

En 2018, elle lance, toujours aux Etats-Unis, la plate-forme Domino's Hotspots, qui permet à un client de choisir un lieu de livraison n'étant pas lié à une adresse de domicile ou de bureau, comme un parc, un terrain de sport ou une plage. 150 000 points d'accès, disponibles pour les commandes prépayées, sont éligibles. L’enseigne, qui compte plus de 16 500 sites répartis sur 85 marchés, teste par ailleurs depuis 2017 la livraison par véhicule autonome avec Ford. Elle a annoncé en juin dernier un partenariat avec la société Nuro, spécialiste dans la livraison par robot autonome.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.