Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dompter le soleil ou apprivoiser la nuit, l'ambition des pionniers français du "quantified self"

Les sociétés françaises Withings et Netatmo ont dévoilé au CES de Las Vegas leurs derniers objets connectés, pour mieux dormir la nuit… ou mieux bronzer le jour.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dompter le soleil ou apprivoiser la nuit, l'ambition des pionniers français du quantified self
Dompter le soleil ou apprivoiser la nuit, l'ambition des pionniers français du "quantified self" © Netatmo

La nuit leur appartient. Le jour aussi. Withings et Netatmo ont dévoilé lors du CES Unveiled, le 5 janvier à Las Vegas, les derniers produits de leur gamme d'objets connectés.

un traqueur d'UV signé netatmo

Après un thermostat pour smartphones et une station météo, Netatmo continue de monitorer les variations climatiques… pour coller à l'air du temps. Son dernier objet connecté, "June", dont les facettes ressemblent à un diamant, se porte au poignet, ou agrafé en broche. Ce bijou pour femmes mesure l'ensoleillement pour éviter les coups de soleil. Relié à une application mobile, "June" fournit des conseils personnalisés à son utilisatrice en fonction de son type de peau. L'objet sera disponible au printemps au prix de 95 euros.

Withings marchand de sommeil

Whitings se place aussi sur le marché du bien-être avec son produit le plus ambitieux à ce jour, "Aura". Il s'agit d'un système intelligent pour améliorer la qualité du sommeil. "Aura" fait office de réveil, de station de luminothérapie et de hauts parleurs. Il se compose d'une station sonore et lumineuse (dont l'intensité et les couleurs varient à mesure que la nuit avance), d'un capteur se glissant sous l'oreiller et d'une application mobile.

La station surveille l'environnement de la chambre à coucher (température, luminosité, ambiance sonore) tandis que les capteurs enregistrent les données de l'utilisateur (rythme cardiaque, respiration, phases d'endormissement et de réveil) afin de générer des programmes lumineux et sonores adaptés au rythme biologique de l'utilisateur. Aura sera disponible au printemps au prix de 299 euros.

Ces deux produits innovants s'ajoutent à une longue liste d'objets connectés "Made in France" présents au CES parmi lesquels la brosse à dents "Kolibree" ou le système de quantified self "Mother" de Sen.se.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Made In France ?
06/01/2014 16h41 - Made In France ?

le bien être est il réellement de fabriquer des produits à l'infini : est ce qu'on se soucie du bien être des ouvriers chinois qui vont fabriquer cela ? attention au retour de bâton !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Made In France ?
06/01/2014 16h40 - Made In France ?

le bien être : est ce de fabriquer plein de produits qui au final polluent encore plus notre planète et nuiront à notre bien être ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media