Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Données personnelles : Twitter porte plainte contre le gouvernement américain

Dans un communiqué publié le 7 octobre, la société Twitter a annoncé avoir porté plainte contre le gouvernement américain afin d'obtenir le droit de rendre public le contenu de son rapport de transparence. Il recense notamment les demandes des autorités sur les données personnelles de ses utilisateurs.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Données personnelles : Twitter porte plainte contre le gouvernement américain
Données personnelles : Twitter porte plainte contre le gouvernement américain © DR

Plus d'un an après les premières révélations sur l'affaire Prism d'espionnage massif des métadonnées par les services de renseignement américains, la pression entre les groupes de la high-tech et le pouvoir fédéral ne retombe pas aux Etats-Unis.

Le 7 octobre, dans un post sur son blog officiel, la société Twitter a annoncé avoir déposé plainte contre le ministre de la Justice Eric Holder, le ministère de la Justice, le FBI et son directeur James Foley

informations "classées"

Le motif fait suite à l'appel du 5 juin pour la transparence numérique formulé avec huit autres sociétés américaines phares de la high-tech : Twitter souhaite publier son rapport de transparence relatif aux demandes des autorités sur les données personnelles de ses utilisateurs mais le ministère de la Justice et le FBI lui opposent systématiquement un refus au motif que ces informations sont "classées".

Twitter demande ainsi à la cour de lever les restrictions qui l'empêchent de rendre son rapport de transparence public.

soutien au projet de freedom act

"Nous continuons à croire à une réforme des services de surveillance fédéraux aux Etats-Unis, écrit Ben Lee, vice-président de Twitter en charge du juridique, dans un post officiel. Nous apportons notre soutien au projet de réforme du 'USA Freedom Act' (sur la sécurité des communications électroniques, ndlr) introduit par le sénateur Patrick Leahy qui permettra à des entreprises comme la nôtre de fournir plus de transparence à ses utilisateurs". 

Une autre "big tech", Microsoft, a récemment remporté une bataille contre le FBI sur la transparence numérique en obtenant l'autorisation de ne pas communiquer les données personnelles de ses utilisateurs qui sont stockées en dehors du territoire américain.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale