Dood accélère la transformation numérique de la restauration et du commerce alimentaire

Plus qu’un acteur de la digitalisation tourné vers les commerces et services liés à l’alimentation, avec ses outils, Dood entend aider les commerces de proximité à se réapproprier leurs données et dans le prolongement, leur clientèle face aux plateformes de livraison.

Partager
Dood accélère la transformation numérique de la restauration et du commerce alimentaire

L’histoire de Dood commence autour d’une pizza ! En visite dans une région méconnue, plusieurs amis ont cherché autour d’eux un restaurant susceptible de leur proposer ce type de plat. Une rapide recherche en ligne ne leur révèle aucune présence de premier plan. "Nous avons dressé le constat qu’il y avait un gap entre l’informatique à domicile et l’absence de digitalisation des professionnels et commerces de la restauration", se souvient Xavier Marchese, co-fondateur de Dood en 2018 avec trois autres entrepreneurs lyonnais.

De l’idée de click and collect à la solution disponible aujourd’hui, la start-up a fait beaucoup de chemin et investit près de deux millions d’euros dans sa technologie, réalisant des levées de fonds en 2018, 2019 et la plus récente, en fin d’année 2021, d’un montant de 2,5 millions d’euros. "Le Covid-19 a accéléré ce qui n’était qu’une tendance avant 2020 pour en faire un marché concurrentiel sur un secteur non équipé," commente Xavier Marchese. Commerçants, boulangers, traiteurs et restaurateurs sont visés par la solution.

Une solution clé en main pour les commerçants

Dood ne se contente pas de géolocaliser le commerce alimentaire ou le restaurant à proximité. L’évolution technologique a conduit l’entreprise à proposer "une solution globale pour rendre son indépendance aux commerçants, aux chaînes et aux grands comptes qui peuvent piloter leurs donnée clients transactionnelles," poursuit le cofondateur.

Dood intègre une approche "data driven" pour s'assurer que ses clients puissent s’appuyer sur des indicateurs de performance fiables afin de piloter leur business et trouver des axes de développement de leur chiffre d’affaires. Pour y parvenir, la start-up a développé des outils qu'elle fournit en mode SaaS, qui gèrent les commandes et paiement à table, les livraisons, le click and collect ou encore les expéditions. Ils sont déployables aussi bien sous forme de site web qu'en progressive web apps ou sur les app stores.

Grâce à son expertise de l'e-commerce et de la data, Dood propose aussi une marketplace en marque blanche, totalement personnalisable. "Nous avons investi massivement dans notre API, révèle Xavier Marchese. Elle nous permet d’aller vite sur le développement et de nous adapter à d’autres outils du marché." Dood peut notamment s’intégrer avec les différents systèmes de caisse existant comme Oracle, Zelty ou Tiller.

La chaîne de restaurants Vapiano utilise cette solution pour réaliser les commandes et le paiement à table, tandis que le ticket sort directement de la caisse. "Nous passons aussi par des intégrateurs pour les autres systèmes et nous prenons en compte un large panel de mode de paiement," précise Xavier Marchese. Dood est par ailleurs intégré à la Poste et à Stuart pour les livraisons.

Retrouver une certaine indépendance des données

Avec Dood, Xavier Marchèse veut concurrencer les plateformes internationales de la livraison de repas à domicile. "Nous voulons aider les commerces de proximité à se réapproprier leurs données consommateurs pour que le client soit celui du restaurant et non plus celui de la plateforme qui va, en plus, détériorer les marges du restaurateur."

Se définissant comme la première solution e-commerce, marketing et data pour les acteurs de la restauration commerciale, du commerce de proximité et du secteur CHR, indépendants, franchises et grands comptes, Dood compte actuellement un portefeuille de plus de 1 500 clients et plus de 850 000 utilisateurs sur sa marketplace. Son ambition est de devenir le "partenaire numéro un" des acteurs de la restauration.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS