Doté des pleins pouvoirs, Jack Dorsey va couper des têtes chez Twitter

Sitôt de retour à la tête de Twitter après une éclipse de quelques années, son cofondateur Jack Dorsey s'apprête à restructurer le réseau social.

Et pas qu'à moitié.

Selon un article du New York Times, qui cite des propos de cadres de l'entreprise souhaitant garder l'anonymat, c'est un véritable plan de licenciements que la firme à l'oiseau bleu aurait dans les cartons.

Partager
Doté des pleins pouvoirs, Jack Dorsey va couper des têtes chez Twitter

Depuis son introduction en bourse en 2013, Twitter gazouille toujours, mais avec un cours en chute libre. L'action est récemment tombée à 26 dollars, bien en deça de son prix initial. Jack Dorsey cofondateur du site de microblogging parti en 2008, a récemment été rappelé à sa direction, pour restructurer la firme, disait la rumeur. Rumeur qui a été précisée par deux cadres anonymes du réseau social au New York Times : pour survivre, Twitter va devoir dégraisser. Et interrompre un projet d'extension de ses locaux (pour une surface de près de 10 000 mères carrés tout de même) à San Francisco, le temps de se refaire une santé financière. Quand ? Dès cette semaine, selon les sources citées.

DU PLOMB dans l'aile

Car si la performance financière n'a récemment pas été au rendez-vous, les comptes publiés pour le second trimestre de 2015 font état d'une envolée de 37% en un an de ses coûts fixes. Twitter aurait eu les yeux plus gros que le ventre ? Les sources affirment en tout cas que tous les métiers seront touchés, équipes média comme ingénieurs.

Ce plan n'a pour l'instant rien d'officiel, et a fait l'objet de dénégations. "Nous ne commentons pas les rumeurs et la spéculation", a réagi un représentant de Twitter, interrogé par le site ReCode, le premier à diffuser l'information. Si cette vague de départs est confirmée, l'oiseau y laissera-t-il des plumes ? Jack Dorsey semble confiant. "Nous nous concentrons pour construire des équipes agiles capables d'évoluer et d'apprendre rapidement", affirmait-il dans un tweet lundi 5 octobre dernier :

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS