Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dreamforce 2016 : Salesforce dévoile un peu plus son IA Einstein

Chaque année plus gigantesque, l’événement annuel de Salesforce à San Francisco consacre en grande partie sa nouvelle stratégie : l’intelligence artificielle. Modestement appelée Einstein, elle prend la forme d’applications personnalisées centrées sur la relation clients.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dreamforce 2016 : Salesforce dévoile un peu plus son IA Einstein
Salesforce a profité de Dreamforce 2016, son événement annuel pour présenter Einstein, sa nouvelle offre en matière d'Intelligence artificielle. © Emmanuelle Delsol/L'Usine Digitale

Comme chaque année, la déferlante Dreamforce s’abat sur San Francisco. Cette année, ce sont 175.000 inscrits à la méga-conférence de l’éditeur de CRM Salesforce qui arpenteront la capitale de la Silicon Valley aux côtés de ses 800 000 habitants… Pour son édition 2016, l’événement tourne en particulier autour du nouveau bébé du Californien, l’intelligence artificielle. Mark Benioff, CEO et cofondateur, a évoqué dès la fin août 2016, sa nouvelle offre qui porte modestement le nom de l'une des plus grandes intelligences de l’histoire des sciences : Einstein. Devenu un petit personnage hirsute décliné en badges et autres autocollants, il incarne une évolution des clouds de Salesforce, à commencer par son Service Cloud, vers le deep learning, le machine learning et autres langage naturel.

 

Einstein, la star de Dreamforce

Einstein avale toutes les données de communication, d’interaction, de messagerie, de calendrier utilisées dans le cadre de Salesforce, pour bâtir des modèles prédictifs plus précis. L’intelligence artificielle peaufinée par l’éditeur prend la forme d’applications personnalisées pour chacun de ses clients. Mais il leur propose aussi des outils pour que leurs employés, même s’ils ne sont pas des experts informatiques, créent leurs propres applications d’intelligence artificielle. Reste qu’avec un nom comme le sien, Einstein a intérêt à tenir ses promesses. Sur Dreamforce, en tout cas, il est la star. Juste après U2, peut-être, qui donne un concert rien que pour l’occasion…

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale