Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dreem lève 35 millions de dollars pour continuer de faire rêver ses utilisateurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Déjà forte de 22 millions de dollars de Xavier Niel, et de milliers de ventes déclenchées par son bandeau connecté, la société Dreem lève cette fois-ci pas moins de 35 millions de dollars. Bpifrance se félicite d'investir dans ce projet avec le fonds PSIM dans le cadre du Programme Investissement Avenir, aux côtés de Johnson & Johnson Innovation et des investisseurs historiques Laurent Alexandre et MAIF Avenir. 

Dreem lève 35 millions de dollars pour continuer de faire rêver ses utilisateurs
Dreem lève 35 millions de dollars pour développer ses technologies d'aide au sommeil. © Dreem.com

Dreem annonce le 26 juin 2018 une levée de fonds d'un montant de 35 millions de dollars (environ 30 millions d’euros). Le fonds PSIM géré par Bpifrance, dans le cadre du Programme Investissement Avenir, et Johnson & Johnson Innovation figurent parmi les investisseurs. Laurent Alexandre et MAIF Avenir renouvellent également leur soutien de leurs cotés. Avec les 22 millions de dollars investis par Xavier Niel, Dreem aura levé en moins de quatre ans 57 millions de dollars, soit 49 millions d’euros.


Rendre le sommeil à ses utilisateurs

L’entreprise française de neurotechnologie souhaite accélérer le développement de solutions dans le domaine du sommeil. Elle a déjà sorti en 2017 un outil de mesure de l’activité cérébrale pendant le sommeil, le bandeau Dreem, disponible pour le grand public. Il collecte des données qui lui permettent, avec un système sonore, de faciliter l’endormissement et d’améliorer la qualité du sommeil profond, pour se réveiller plus reposé. Pour Hugo Mercier, PDG de Dreem, l’objectif de la firme est "que le sommeil ne soit plus considéré comme une contrainte, comme une source d’angoisse ou d’anxiété, mais comme un moteur."


Un enjeu de santé publique ?

"Comprendre et améliorer le sommeil est l’un des enjeux technologiques, scientifiques et sociétaux, majeurs de notre époque. Alors que 30% de la population mondiale déclare mal dormir, le manque de sommeil, à long terme, a de lourdes conséquences sur notre santé", estime-t-il. Dans cet esprit, cette levée de fonds servira à accélérer la recherche et le développement, ainsi qu’à recruter des talents autant chez les médecins et scientifiques, que du côté des institutions, des nations, des entreprises et des individus. “La technologie au service du sommeil constitue une évolution majeure pour la recherche et permet de répondre à un besoin encore largement insatisfait des personnes qui souhaitent mieux dormir", justifie Emmanuel Audouard, directeur du fonds PSIM,

L'opération servira également à Dreem pour se développer à l'international. Le bandeau connecté ayant déjà conquis plusieurs milliers d’utilisateurs, et la société veut se positionner comme acteur mondial de la santé avec ses technologies du sommeil.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale