Droit à l'oubli numérique : déjà 70000 demandes pour Google, dont 20% venant de France

En seulement un peu plus d'un mois, le groupe internet Google a reçu 70 000 demandes de retrait de liens concernant des internautes européens, dans le cadre du "droit à l'oubli" numérique instauré par la justice européenne le 13 mai.

Partager
Droit à l'oubli numérique : déjà 70000 demandes pour Google, dont 20% venant de France

Le 3 juillet, le groupe internet américain Google a indiqué à l'AFP avoir reçu 70 000 demandes de retrait de liens formulées par des internautes européens depuis le 30 mai.

Une réponse au "droit à l'oubli" instauré par la Cour justice européenne de justice dans un arrêt du 13 mai dernier et permettant aux particuliers de formuler une demande pour effacer des informations sensibles des résultats de recherches de Google.

Selon l'AFP, les pays les plus représentés sont la France avec 14 086 demandes, l'Allemagne (12 678), le Royaume-Uni (8 497), l'Espagne (6 176) et l'Italie (5 934).

Depuis le 30 mai, un formulaire est désormais accessible aux Européens pour demander la suppression de résultats de recherche.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS