Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PSD2 : la fintech suédoise Open Payments lève 1,2 million d'euros pour se développer en Europe

Levée de fonds A l’approche de l’entrée en vigueur de la directive PSD2, le 14 septembre 2019, la fintech suédoise Open Payments accélère pour conquérir les banques européennes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PSD2 : la fintech suédoise Open Payments lève 1,2 million d'euros pour se développer en Europe
PSD2 : la fintech suédoise Open Payments lève 1,2 million d'euros pour se développer en Europe © Open Payments

La fintech Open Payments a annoncé mardi 28 mai 2019 avoir levé 1,2 million d'euros auprès de Brightly Ventures, Luminar Ventures et différents business angels. Cet argent frais permettra à la jeune pousse, qui compte également Vidici Ventures parmi ses investisseurs, à développer sa plateforme conforme à la directive PSD2, en vigueur dès le 14 septembre prochain, dans les pays nordiques et en Europe continentale. "De nombreuses sociétés affirment qu'elles opèrent déjà dans le cadre fixé par PSD2. Mais la majorité de ces entreprises utilisent ce qui va bientôt devenir une technologie obsolète […], explique Louise Brandt, cofondatrice de la start-up. Notre plateforme est entièrement développée avec la dernière technologie requise par PSD2, à savoir des API ouvertes et standardisées. Par conséquent, notre solution est beaucoup plus sécurisée, rentable et flexible pour nos clients et leurs utilisateurs finaux".

 

Créée en 2017 par Louise Brandt, Jonas Kjellin et Per Westin, Open Payments est une plateforme PSD2-compliant s’intégrant aux API des banques. Elle permet, pour le compte de fournisseurs tiers et avec l'accord du client final, d’initier des paiements compte à compte et de collecter les informations de compte ainsi que l'historique des transactions via une API unique. La fintech basée à Stockholm propose aux développeurs et marchands de lancer leurs propres produits et services avec sa solution en marque blanche Open Payments. Son infrastructure PaaS (Plate-forme-en-service) aurait selon elle conquis de nombreux clients.

 

PSD2, des opportunités pour les fintech

La directive PSD2 a pour objectif d’instaurer un marché du paiement plus sûr et plus ouvert à de nouveaux acteurs. Le deuxième volet de la directive sur les services de paiement oblige en effet aux acteurs bancaires à offrir aux nouveaux acteurs des API réglementaires qui permettent aux initiateurs de paiement et aux agrégateurs de comptes, d’initier un virement à partir du compte de paiement d'un client du réseau bancaire, de vérifier la disponibilité des fonds sur le compte de paiement d'un client ou d’accéder aux données des comptes de paiement autorisées par le client. 

 

Elle définit par ailleurs une authentification dite forte du consommateur (SCA) lors du paiement par le recours à au moins deux éléments indépendants que l’utilisateur possède (un smartphone par exemple), sait (un code) ou est (via une empreinte biométrique, entre autres).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale