Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Du hashtag qui casse les préjugés à la boisson qui remplace vos repas, une semaine dans la Silicon Valley

Quelles actualités ont fait vibrer la Silicon Valley cette semaine ? Nora Poggi, correspondante de L'Usine Digitale à San Francisco, détaille les annonces clés de ces derniers jours. Un hashtag Twitter s'en prend aux stéréotypes du secteur numérique, un expert de la robotique défend l'intelligence artificielle, et la start-up Soylent sort la nouvelle version de sa boisson tout-en-un pour remplacer la nourriture.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Du hashtag qui casse les préjugés à la boisson qui remplace vos repas, une semaine dans la Silicon Valley
Du hashtag qui casse les préjugés à la boisson qui remplace vos repas, une semaine dans la Silicon Valley © Onelogin

Un hashtag sur Twitter crée le buzz pour combattre les préjugés dans le numérique

 

Tout a démarré par une campagne publicitaire de la start-up OneLogin, qui avait pour but d'attirer plus d'ingénieurs. Les publicités placardées dans le métro de San Francisco, montrant Isis Anchalee, une ingénieure de la start-up, ont généré un flot de commentaires sexistes qui a poussé la jeune femme à créer un hashtag sur Twitter afin de combattre les préjugés. Le mouvement #Ilooklikeanengineer ("un ingénieur, ça ressemble aussi à ça"), accompagné de photos de femmes ingénieures, est rapidement devenu viral dans la Silicon Valley et au-delà. Le mouvement a même collecté près de 9000 dollars sur la plateforme de financement participatif Indiegogo pour créer une campagne publicitaire autour de ces photos.

 

 

 

Un expert défend l'intelligence artificielle

 

Boris Sofman, le co-fondateur et PDG de la start-up Anki, spécialisée dans l'intelligence artificielle, a lancé un appel au calme après les craintes exprimées par plusieurs grands noms de la technologie concernant l'intelligence des machines. Dans un billet sur le site Medium, il explique : "Aucun de ces systèmes ne "pense" véritablement comme nous -  ils optimisent un problème donné d'une manière qui vise à s'aligner sur nos intentions humaines dans une certaine situation. Et aussi sophistiqués que sont certains d'entre eux, ces systèmes ne fonctionnent encore que sur des tâches linéaires, focalisées sur des compétences particulières, définies par un programmeur. Le vrai risque de la robotique et de l'intelligence artificielle repose sur le fait que ces technologies permettent un usage mal intentionné par des êtres humains. (...) L'intention humaine est beaucoup plus dangereuse que les machines que nous inventons," résume le chercheur.

Reste à voir si cela convaincra Elon Musk, Bill Gates et Stephen Hawking.


Un célèbre couple d'investisseurs dépense 40 millions de dollars pour diversifier l'industrie high-tech

 

Mitch Kapor et Freada Klein, un couple d'investisseurs célèbre dans la Silicon Valley, vont investir 40 millions de dollars pour financer des start-up issues de la diversité, l'éducation scientifique pour tous, et donner des opportunités aux habitants de la banlieue de San Francisco, Oakland. Pas en reste, le gouvernement américain a organisé cette semaine son premier "Demo Day" pour mettre en avant des entrepreneurs américains aux profils et origines variés. Le secteur technologique tente, pas à pas, d'être plus inclusif.

 


Une boisson pour entrepreneurs, Soylent 2.0, veut remplacer vos repas

 

La start-up Soylent a présenté "Soylent 2.0", une boisson nutritive végétalienne à base de soja, qui est supposée remplacer les repas traditionnels. "Soylent 2.0 est conçue pour fournir les vitamines, les minéraux, les matières grasses, glucides et protéines dont le corps a besoin - le tout dans un paquet prêt-à-boire pratique," affirme la start-up. Le nouveau produit est vendu 29 dollars pour un paquet de 12 (soit un peu plus de deux dollars la bouteille). Les livraisons commencent à partir du 15 Octobre. Soylent a réussi à créer le buzz surtout parmi les étudiants et la communauté high-tech, qui prenaient cette boisson à la place de leurs repas quand ils étaient trop occupés à développer des applications ou à réviser pour manger. Soylent ne compte toutefois pas que des admirateurs et les réactions au nouveau produit sont mitigées.

 

Soylent 2.0: Use Less. Do More. from Soylent on Vimeo.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale