Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

E-Bay accuse Amazon de recruter illégalement ses meilleurs vendeurs

Vu ailleurs Dans une mise en demeure envoyée à son concurrent Amazon cette semaine, la plateforme de e-commerce E-Bay accuse le géant du e-commerce américain de recruter illégalement ses vendeurs, rapporte le Wall Street Journal. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

E-Bay accuse Amazon de recruter illégalement ses meilleurs vendeurs
Les vendeurs de la plateforme d'e-commerce e-Bay auraient reçu un millier de messages de la part d'Amazon pour tenter de les recruter. © Cheon Fong Liew - Flickr - Creative Commons

Le torchon brûle entre les deux pointures américaines du e-commerce Amazon et e-Bay. Ce dernier accuse son concurrent de chercher à recruter illégalement ses meilleurs vendeurs. Lundi 2 octobre 2018, le groupe a envoyé une mise en demeure à Amazon, rapporte le Wall Street journal qui a pu y avoir accès.


“Nous avons découvert un stratagème illégal et troublant de la part d'Amazon pour inciter les vendeurs d'eBay à migrer vers sa plateforme, déclare un responsable d’e-Bay dans le communiqué. Nous avons exigé qu'Amazon mette fin à ses activités illégales. Nous prendrons, si nécessaire, les mesures appropriées pour protéger eBay”.

 

1 000 messages envoyés sur la messagerie interne d'e-Bay

C'est un employé, lui-même démarché, qui aurait alerté la compagnie, précise le journal. Les vendeurs d’e-Bay auraient reçu pas moins de 1 000 messages de la part d'une cinquantaine de salariés employés par Amazon aux quatre coins du globe. Ceux-ci auraient été postés directement sur la messagerie interne d’e-Bay, qui interdit les échanges avec l'extérieur. Pour éviter le système de détection automatique intégré à celle-ci, les messages envoyés par Amazon présentaient un caractère générique et des points et tirets ponctuaient le nom de la marque concurrente. On pouvait ainsi lire a-m-a-z-o-n ou encore A.M.Z.N, détaille le Wall Street journal. Les adresses mail elle-mêmes apparaissaient masquées. Selon la société, Amazon aurait ainsi enfreint le California Comprehensive Computer Data Access and Fraud Act, une loi qui punit l'accès non autorisé aux réseaux, données ou ordinateurs.

 

Cela fait des années que les deux sociétés, qui depuis ne jouent plus dans la même cour, se disputent les meilleurs vendeurs. Mais e-Bay, qui a modernisé son offre ses dernières années, en aurait récemment recruté un grand nombre grâce à des campagnes marketing agressives afin de monter en puissance et mieux concurrencer Amazon, souligne le journal.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale