Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

E-commerce alimentaire : le britannique Ocado, roi de l'automatisation, décroche un contrat majeur aux Etats-Unis

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'épicier en ligne Ocado, connu pour son expertise logistique qu'il commercialise auprès d'autres distributeurs, vient de signer un contrat exclusif aux Etats-Unis avec le géant Kruger et ses quelque 2800 magasins.

E-commerce alimentaire : le britannique Ocado, roi de l'automatisation, décroche un contrat majeur aux Etats-Unis
E-commerce alimentaire : le britannique Ocado, roi de l'automatisation, décroche un contrat majeur aux Etats-Unis © Ocado

Ocado multiplie les gros coups. Après avoir séduit Monoprix dans l'Hexagone et Sobeys au Canada, c'est aux Etats-Unis que l'entreprise britannique fait mouche. Kruger, le deuxième plus grand retailer américain avec quelque 2800 magasins, va faire appel à l'expertise d'Ocado pour gérer la logistique de son offre alimentaire en ligne.

 

Création de 20 plates-formes automatisées

Basé dans l'Ohio aux Etats-Unis, le géant de la grande distribution a annoncé, jeudi 17 mai, qu'il avait signé un partenariat exclusif avec Ocado, spécialiste de l'automatisation dans le e-commerce alimentaire. L'accord prévoit l'ouverture d'un réseau de 20 plates-formes logistiques automatisées au cours des trois prochaines années. Les trois premiers sites devraient être dévoilés dans le courant de l'année. Kroger précise également qu'il augmentera son investissement dans Ocado pour détenir à terme un peu plus de 6% de son capital, contre environ 1% actuellement.

 

Comme Monoprix, Kroger va donc bénéficier de la Smart Patform d'Ocado. L'outil comprend à la fois l'entrepôt automatisé, une solution logicielle ainsi que l'optimisation de la livraison du dernier kilomètre. Peu connu dans l'Hexagone, le spécialiste anglais de l'alimentaire en ligne a pourtant de quoi faire parler de lui. Fondée en 2000 par Tim Steiner, un ancien trader de Goldman Sachs, l'entreprise opère à  la fois son propre site marchand et développe ses services logistiques auprès d'autres distributeurs.

 

70 brevets

Sur son site, l’épicier en ligne recense plus de 48 000 références périssables et propose aux internautes une livraison en une heure. Son secret pour offrir un tel service ? Développer des technologies propriétaires afin d’optimiser au maximum le process de commande. Ocado aurait ainsi déposé plus de 70 brevets en matière de logistique, de logiciels, de robotique et d’infrastructure. Le Britannique a également mis en place un nouvel entrepôt spécialement conçu pour accueillir une armée de robots capables de travailler ensembleIl expérimente aussi un bras robotisé doté d'une main en caoutchouc pour saisir toutes sortes d'items aux formes différentes, y compris des fruits et des légumes qui nécessitent une manipulation très délicate.

 

Grâce à ce rapprochement stratégique, Kroger compte rivaliser avec Amazon, désormais propriétaire de Whole Foods, mais aussi avec le géant Walmart de plus en plus actif dans le commerce en ligne (+33% de chiffre d'affaires sur cette activité au premier trimestre 2018). De son côté, Ocado a vu le cours de son action grimper avec une hausse de 43% à la Bourse de Londres.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale