Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

E-commerce : L'aixoise SteerFox lève 1,2 million d'euros pour générer encore plus de trafic

La start-up provençale SteerFox propose une solution d'achat de trafic automatisé pour les sites de e-commerce. Nestadio Capital, Paca Investissement et le Crédit Agricole Alpes-Provence entrent à son capital.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

E-commerce : L'aixoise SteerFox lève 1,2 million d'euros pour générer encore plus de trafic
E-commerce : L'aixoise SteerFox lève 1,2 million d'euros pour générer encore plus de trafic © Steerfox

Créée en 2014 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) par Pierre Gaudet (ex-directeur de l'exploitation de Kelkoo), SteerFox se présente comme porteuse de la première solution d'achat de trafic automatisé pour les sites de e-commerce. Son robot d'achat se connecte à de multiples sources d'audience (dont les comparateurs) et détermine la combinaison optimale pour diriger des acheteurs actifs vers un site de e-commerce, en générant automatiquement des campagnes (annonces textes ou bannières), article par article, à partir du catalogue de produits et du budget préalablement défini.

 

Opérationnelle depuis mi-2015, cette innovation a convaincu Nestadio Capital, le fonds de coinvestissement public-privé régional PACA Investissement et CAAP Création (du Crédit Agricole Alpes-Provence) de participer à une levée de fonds de 1,2 million d'euros de la start-up afin d'intensifier la commercialisation de la solution et la structuration de la société dont le chiffre d'affaires est gardé secret.

 

Vocation mondiale

"SteerFox emploie actuellement 8 collaborateurs mais nous prévoyons de passer à 20 personnes dans l'année à venir, indique Pierre Gaudet. Nous intervenons déjà à l'international (Europe, Australie, Canada) et nous souhaitons accélérer dans ce sens car notre solution a une vocation mondiale."

 

SteerFox s'adresse à tous types de sites de e-commerce, grands comptes comme petits et moyens e-commerçants. Une version concerne spécifiquement les agences spécialisée dans le digital et l'e-marketing. L'offre se "régénère" en permanence : chaque campagne nouvellement lancée découle de l'évolution du catalogue et des performances des opérations précédentes grâce à des algorithmes d'amélioration (machine learning).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media