Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

E-santé : Qare lève 20 millions d'euros pour essayer de s'imposer dans la télémédecine

Levée de fonds Qare lève 20 millions d'euros pour essayer d'imposer sa solution de téléconsultation. La start-up, qui a lancé sa solution en 2017, mise sur une forte croissance pour faire face à l'arrivée de nouveaux venus sur ce secteur depuis le remboursement des téléconsultations en septembre. A la manoeuvre : Olivier Thierry, le nouveau PDG de Qare et ancien numéro 2 de La Fourchette.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qare lève 20 millions d'euros pour essayer de s'imposer dans la télémédecine
E-santé : Qare lève 20 millions d'euros pour essayer de s'imposer dans la télémédecine © Qare

Qare, start-up française qui propose une solution de téléconsultation, annonce jeudi 11 avril 2019 avoir réalisé une levée de fonds de 20 millions d'euros. Celle qui a lancé sa solution en 2017 se décrit comme un "précurseur" de la télémédecine, selon son nouveau PDG Olivier Thierry. Qare veut poursuivre sa croissance et faire face aux nouveaux venus sur ce secteur de la télémédecine qui tentent de surfer sur le remboursement de cette pratique depuis septembre, à commencer par Doctolib.

 

Déjà 20 000 téléconsultations

Qare, qui a déjà réalisé 20 000 téléconsultations, a "le plus grand savoir-faire et la solution technique la plus aboutie", assure à L'Usine Digitale Olivier Thierry. Une remarque difficile à vérifier dans ce secteur qui prend de l'ampleur. Surtout, le Français "accompagne les professionnels de santé avec des offres de formation initiale et continue assez poussées", précise Olivier Thierry. Logiquement, Qare propose des prescriptions sécurisées et traçables ainsi que l'établissement d'un dossier médical. Et il est aussi possible de se faire livrer ses médicaments à domicile… Une option encore peu utilisée.

 

La pépite française propose des consultations avec plus de 30 spécialités médicales. Un chiffre qu'elle espère faire grandir puisqu'elle ambitionne d'avoir "15 000 praticiens partenaires d'ici fin 2020", selon Olivier Thierry. En augmentant ce nombre, Qare augmentera d'autant ses revenus puisque la start-up se rémunère en proposant un abonnement mensuel aux professionnels ou en prélevant un pourcentage sur leurs honoraires.

 

Qare propose une solution aux entreprises

En parallèle, Qare se rapproche des entreprises souhaitant améliorer le quotidien et le bien-être de leurs salariés en leur proposant un accès facilité à la téléconsultation ainsi que des services additionnels (aucun frais à avancer, livraison gratuite des médicaments sur le lieu de travail et des formations autour de certains risques psycho-sociaux).

 

Quant à d'éventuels partenariats avec des assurances, Olivier Thierry balaye cette possibilité affirmant que cela "n'est pas à l'ordre du jour". Qare préfère se tourner vers les professionnels de la santé. Par exemple, la société a conclu un partenariat avec le syndicat national des anesthésistes réanimateurs de France (SNARF). Toutefois, Qare vient de lever 20 millions d'euros auprès de Kamet Ventures… le start-up studio d'Axa orienté insurtech.

 

La start-up, qui dispose actuellement d'une équipe de trente personnes, souhaite "multiplier par 5 ses effectifs d'ici début 2020", annonce Olivier Thierry. Qare mise sur une forte croissance que son nouveau PDG, ancien numéro 2 de La Fourchette, va devoir gérer. Olivier Thierry assure d'ailleurs avoir été nommé pour sa capacité à "faire croître les sociétés dans les nouvelles technologies tout en gardant les mêmes excellence opérationnelle et satisfaction client".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale