E3 : Polémique autour du jeu Shenmue 3, financé sur Kickstarter

L'éditeur de jeux vidéo Ys Net fait appel à la générosité des internautes pour développer le jeu Shenmue 3.

La collecte de fonds lancée par le groupe sur Kickstarter est un succès : plus de 30 000 fans ont déjà donné plus que les 2 millions de dollars nécessaires à la campagne sur la plate-forme de crowdfunding.

Cette campagne a été relayée par Sony lors de sa conférence pré-E3. Mais certains jugent que le japonais aurait pu financer le projet lui-même au lieu de faire appel aux fans.

Partager
E3 : Polémique autour du jeu Shenmue 3, financé sur Kickstarter

Après 14 ans les fans n'y croyaient plus. Et pourtant, Yû Suzuki, ancien game designer star de Sega, s'est avancé sur scène lors de la conférence pré-E3 (Electronic Entertainment Expo, salon international du jeu vidéo qui se déroule à Los Angeles du 16 au 18 juin) de Sony pour y annoncer une campagne Kickstarter en vue de financer Shenmue 3. Une annonce accueillie par un tonnerre d'applaudissements, et qui a provoqué un tel engouement que le site internet de Kickstarter est resté plusieurs heures indisponible, incapable de contenir un tel afflux de visiteurs.

Ce troisième opus de la mythique série Shenmue, qui sortira à la fois sur PC et PlayStation 4, a atteint et dépassé la somme de 2 millions de dollars requise pour que la campagne de financement participatif soit un succès en seulement quelques heures, totalisant au passage plus de 30 000 "backers". Ys Net, le studio de développement de Yû Suzuki, utilise ici Kickstarter comme un système de pré-commande, pour financer le développement du programme avant sa mise en rayon en promettant aux joueurs (à partir de 29 dollars d'investissement) une copie du produit terminé. Une pratique désormais courante, notamment pour le développement de jeux.

L'attitude de Sony remise en cause

Une polémique est cependant née du fait que cette campagne Kickstarter ait été annoncée lors de la conférence de Sony. Pour certains fans, le géant japonais de l'électronique aurait pu directement financer le développement du jeu au lieu de simplement relayer cet appel au don (en profitant au passage de l'immense buzz qu'il a généré), comme le montre le tweet ci-dessous.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS