EasyPicky lève 5 millions d'euros pour automatiser les relevés linéaires en magasin

EasyPicky lève 5 millions d'euros pour poursuivre le développement de son application automatisant les relevés linéaires en magasin. Sa solution permet de collecter des informations concernant le prix des produits, leur place en rayonnage ou encore les offres promotionnelles réalisées grâce à un système d'intelligence artificielle qui analyse les vidéos des rayonnages réalisés à l'aide d'un smartphone ou d'une tablette.

Partager
EasyPicky lève 5 millions d'euros pour automatiser les relevés linéaires en magasin

EasyPicky lève 5 millions d'euros auprès de Spring Invest et Irdi Capital Investissement. Une levée de fonds en série A annoncée le 27 juin 2022 pour la start-up de la French Tech qui s'est lancée en 2017 avec sa solution d'automatisation des relevés linéaires en magasin.

IA pour de la reconnaissance vidéo

La start-up basée à Montpellier développe une intelligence artificielle spécifiquement conçue pour de la reconnaissance vidéo instantanée. Destinée aux acteurs de la distribution, la solution automatise les relevés linéaires destinés aux marques ou aux industriels. Ces derniers consistent à avoir un bilan de sa présence, et celle de ses concurrents, sur le terrain grâce à la visualisation des prix pratiqués, la place accordée sur le point de vente, les opérations commerciales mises en place.

Cette opération, réalisée sur les points de vente d'un réseau de distribution, peut être assez chronophage. EasyPicky a donc mis au point une application accessible avec un smartphone ou une tablette avec lequel il suffit de filmer les rayonnages. L'application fonctionne sans connexion Internet, les résultats sont présentés immédiatement après le film des produits. EasyPicky promet une remontée exhaustive et fiable de la donnée. Grâce à ces outils de pilotage, les marques peuvent assigner leurs commerciaux à d'autres taches. A terme, l'objectif est que cette intelligence artificielle puisse être déployée sur n'importe quel système embarqué.

Une vingtaine de grands groupes clients

EasyPicky a lancé sa solution commerciale fin 2020, soit après trois années de R&D. La start-up assure avoir séduit plus d'une vingtaine de grands groupes de la distribution que ce soit dans l'alimentation, l'électroménager ou la beauté. Elle assure avoir passé les deux années écoulée en autofinancement afin de valider son business model. "Nous sommes très fiers d'avoir réussi à nous autofinancer depuis notre création il y a 5 ans, ce qui nous a incités à démontrer rapidement la valeur ajoutée de notre produit et permis d’assurer un positionnement commercial robuste", déclarent à ce sujet les fondateurs d'EasyPicky, Marine Bibal et Renaud Pacull, dans un communiqué.

Grâce à cette levée de fonds, EasyPicky souhaite doubler ses effectifs en recrutant 35 personnes d'ici la fin de l'année. Elle recherche des profils d'ingénieurs-chercheurs en intelligence artificielle, développeurs web et mobile, chefs de projets, data analysts, etc. qui lui permettront de poursuivre le développement de sa technologie et sa commercialisation auprès d'acteurs dans les secteurs de la pharmaceutique, les spiritueux et l'électroménager. La jeune pousse entend également se lancer en Angleterre, en Italie, en Espagne et en Allemagne ainsi que dans des pays où le réseau Internet est incertain comme le Mexique et le Brésil.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS