Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Echange de maisons : Guest to Guest accueille Home Exchange sous son toit

Levée de fonds Vidéo Grandes manœuvres sur le marché de l'échange de maisons : le français Guest to Guest profite d'une levée de fonds de 33 millions d'euros pour s'emparer de son concurrent américain Home Exchange. Les deux sites vont perdurer.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Echange de maisons : Guest to Guest accueille Home Exchange sous son toit
Emmanuel Arnaud et Charles-Edouard Guichard, les deux fondateurs de Guest to Guest, qui rachète Home Exchange © Guest to Guest

Une pépite française créée en 2011 s'empare d'un champion américain du "home swaping" fondé il y a 25 ans : le nouveau venu Guest to guest rachète le pionnier de l'économie du partage  Home Exchange. Une opération rendue possible par la levée de fonds opérée par la start-up tricolore, d'un montant de 33 millions d'euros, principalement auprès de la Maif.

 

Guest to guest renforce ainsi sa position de numéro 1 mondial du marché de l'échange de maisons. La plate-forme française agrège 280 000 logements (six fois plus qu'il y a trois ans) dans 187 pays. Son concurrent américain en regroupe 165 000 dans 160 pays. Cela fait donc une force de frappe de 400 000 logements, à comparer aux 3 millions de locations disponibles sur Airbnb et 230 000 sur HomeAway.

 

Plus forts à deux

Les deux plates-formes Guest to Guest et Home Exchange vont perdurer avec leurs positionnements respectifs : le premier, gratuit, touche un public plus jeune, principalement en Europe, tandis que le second est plus fort en Amérique du nord, avec une offre premium d'accès à de belles demeures par abonnement payant.

 

Le nouveau duo veut multiplier les synergies (notamment au niveau technique) pour continuer à faire du "home swaping" un mode de voyage de plus en plus populaire. GtG et HS veulent franchir la barre du million d'utilisateurs à l'horizon 2019.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale