Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Eco-compteur, réseau multimédia : Legrand veut créer le "cerveau numérique" du logement

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Legrand développe son offre de solutions connectées pour le logement, avec l'idée d'être intégré nativement aux constructions.

Eco-compteur, réseau multimédia : Legrand veut créer le cerveau numérique du logement
Eco-compteur, réseau multimédia : Legrand veut créer le "cerveau numérique" du logement © Legrand

Depuis 2012, la réglementation thermique impose dans les logements neufs l'installation de systèmes de mesure des consommations d'énergie relatives au chauffage, à la climatisation, à la production d'eau chaude sanitaire, aux prises et à l'éclairage... Pour être en conformité, Legrand a donc mis au point un écocompteur connecté, une solution pour mesurer et afficher ses consommations qui peut être également installée dans le cadre d'un chantier de rénovation. "Ce produit mesure cinq circuits de consommation comme les prises électriques, le chauffage, l'éclairage, la climatisation ainsi que sa consommation d'eau et de gaz, explique Benjamin de Tinguy, responsable marketing de l'offre protection et distribution de l'énergie pour le résidentiel. Les consommations s'affichent sous forme de tableaux consultables sur tablette, smartphone ou ordinateur. L'écocompteur embarque des pages web, il suffit de se connecter à sa box Internet pour accéder à ses consommations instantanées et à un historique poste par poste, à l'année, au mois, à la semaine ou à la journée, ce qui permet de comparer très rapidement avec l'année précédente".

 

Ces informations sont affichées en kw/h, m3 et en euros afin de visualiser très facilement l'économie réalisée par exemple après des travaux entrepris dans son logement pour réduire sa facture électrique. L'écocompteur permet également de vérifier si la puissance est bien adaptée à chaque circuit par rapport aux appareils alimentés et de rectifier si besoin. Commercialisée 260 euros, cette solution connectée a nécessité deux ans de recherche et développement, le montant de l'investissement restant confidentiel. Elle s'installe sur tous types de tableaux électriques et nécessite quelques heures d'intervention à une demie journée pour un technicien suivant l'état de l'installation.

 

Nouvelle offre en janvier

Dès janvier 2018, l'équipementier lancera un coffret de communication afin de bénéficier du multimédia par réseau filaire dans toutes les pièces d'un logement, un équipement exigé par la norme NF C 15-100. Le débit du Wi-Fi dépendant du nombre d'appareils connectés, la recrudescence d'objets connectés peut le diminuer. "D'ici à 2020, on estime que plus de vingt milliards d'objets connectés seront en service et pourront saturer le réseau, constate-t-il, donc il est important de prévoir dès aujourd'hui des réseaux filaires pour libérer le WI-FI et les réserver aux solutions mobiles de type smartphone, tablette et d'anticiper ainsi l'arrivée de la fibre optique", précise Benjamin de Tinguy.

 

Suite à un décret d'août 2016, les prises RJ 45 doivent être en mesure de diffuser le téléphone, Internet et les signaux de télévision. A l'aide de ce coffret de communication, une prise RJ 45 pourra avoir plusieurs fonctions. "Si elle diffusait de l'Internet, avec un simple mouvement dans ce coffret, on pourra lui donner accès à la télévision ajoute-t-il. Cet équipement est, en quelque sorte, le cerveau numérique du logement. Avec le très haut débit par fibre, ce dernier devra être équipé d'un réseau filaire". Une gamme de coffrets sera disponible en grande distribution à partir de 150 euros, les professionnels en disposent depuis janvier.


Le groupe Legrand parvient à se distinguer sur ce segment des objets connectés malgré un marché très concurrentiel. "D'après une enquête dans le secteur électrique menée l'an dernier auprès des consommateurs, la marque Legrand est très bien placée en terme de notoriété spontanée, constate Delphine Camilleri, Directrice communication interne et relations extérieures du groupe. Et depuis de nombreuses années, le groupe investit 5% de son chiffre d'affaires en recherche et développement, ce qui représente l'un des deux piliers de sa croissance avec les acquisitions. La dynamique ne faiblit pas malgré la progression de celui-ci qui s'élevait à 5 milliards en 2016. Enfin, la prise est en compte des attentes des consommateurs est plus importante".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Lefort
15/03/2018 19h07 - Lefort

Bonjour, Non la NFC 15-100 n'impose pas, dans sa dernière mouture (amendement 5) , la mise en œuvre d'un "réseau filaire" dans toutes les pièces d'un logement. Pour mémoire, le décret de 1969 imposant l'application de la norme est maintenant abrogé et fait place effectivement à un décret de 2016 qui impose le chapitre 10 de la norme (installation dans les logements) , sans reprendre le chapitre 11 dédié aux installations de communication. Bonne réception

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale