Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ecotree lève 12 millions d’euros pour développer les investissements forestiers en Europe

Levée de fonds Avec une série B de 12 millions d’euros, le brestois Ecotree se donne les moyens d’accélérer sa croissance en France et en Europe, toujours en préservant la biodiversité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ecotree lève 12 millions d’euros pour développer les investissements forestiers en Europe
L’équipe d’Ecotree compte 94 salariés entre Brest, Paris et Copenhague. © Ecotree

Devenir le leader européen des solutions fondées sur la nature, c’est désormais l’objectif d’Ecotree. Créée en 2016 à Brest, la société se spécialise dans la valorisation de la forêt et de sa biodiversité par le déploiement d’une solution d’investissement qu’elle propose aux particuliers, mais surtout aux entreprises.

Comme évoqué en décembre 2021 par Baudouin Vercken, l’un des co-fondateurs d’Ecotree, la société vient de boucler une troisième levée de fonds. Le montant de cette nouvelle opération est de 12 millions d’euros. Cette série B permet à Ecotree de faire rentrer à son capital la Société Générale, la Financière Fonds Privés et le fonds Famae, investissant dans des entreprises qui permettent de réduire l’empreinte environnementale. Certains actionnaires historiques, comme le fonds Accurafy 4, réinvestissent. En 2018 et 2019, Ecotree avait déjà levé 1,8 millions d’euros et 3 millions d’euros.


Investir pour préserver la biodiversité

Concrètement, Ecotree achète des massifs forestiers et propose à ses clients, particuliers et professionnels, de devenir propriétaires d’un ou plusieurs arbres. La société les entretient de manière écologique, sans pesticide ni produit chimique pour le compte des propriétaires qui bénéficieront du produit de la vente du bois lorsqu’ils seront coupés à leur maturité.

Dans l’intervalle, une plateforme web permet d’accéder à la localisation de l’arbre et suivre son développement. Si le procédé s’inscrit dans une logique d’investissement de long-terme pour les particuliers, Ecotree cible surtout les entreprises (80% de son activité) avec des offres s’inscrivant dans des démarches RSE, de compensation carbone ou de cadeaux "green" pour les clients ou salariés.

D’autres verticales fonde?es sur la nature 

Cette opération doit permettre à Ecotree "de poursuivre son développement en France et Europe, et de développer de nouvelles solutions fondées sur la nature", comme l’indique Erwan le Méné, le président et co-fondateur d’Ecotree. Un bureau a déjà été ouvert à Copenhague suivi par l’achat de deux massifs forestiers au Danemark.

Mais renforcé de cet argent frais, Ecotree entend aussi s’attaquer à d’autres verticales, toujours dans une logique de préservation de la biodiversité s’intéressant aux zones humides, aux tourbières, haies mellifères... avec un volet social, mais aussi scientifique et technologique. De quoi porter le développement de l’entreprise brestoise (94 salariés entre Brest, Paris et Copenhague) ayant réalisé un chiffre d’affaires de 6,3 millions d'euros en 2021, contre 4,5 millions d'euros en 2020. 10 millions d'euros sont visés en 2022.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.