Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

eFounders lance un startup studio, Logic Founders, dédié à la fintech

Le start-up studio eFounders élargit son champ d’action en lançant un nouveau studio dédié à la fintech. Il sera dirigé par Camille Tyan, fondateur de PayPlug, rachetée par Natixis en 2017.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

eFounders lance un startup studio, Logic Founders, dédié à la fintech
eFounders lance un startup studio, Logic Founders, dédié à la fintech © eFounders

Contexte favorable pour la fintech française. Le startup studio eFounders a annoncé ce mercredi 27 janvier janvier le lancement d’un nouveau studio dédié à la fintech. Baptisé Logic Founders, il sera dirigé par Camille Tyan en tant que Founding Partner. On doit à cet entrepreneur la fondation de la start-up PayPlug, une solution de paiement en ligne rachetée par Natixis en 2017.

eFounders élargit et structure donc son champ d’action, lui qui a accompagné des start-up comme Front, Aircall, Spendesk et Slite au cours des dix dernières années. Elle a également déjà contribué au lancement des fintech Upflow, Multis et Swan. "eFounders pourra ainsi étendre son activité et opérer plus efficacement dans la fintech, un secteur soumis à de nombreuses réglementations", explique l’entité dans un communiqué.

Une API comme produit principal
Pour Camille Tyan, "les innovations fintechs se sont focalisées sur la démocratisation du secteur et l'amélioration de l'expérience utilisateur. Mais elles n'ont pas réussi à créer de nouveaux services bancaires". A l’heure de l’open banking et de l’intégration native des services financiers dans les logiciels, le startupper mise sur un contexte favorable à une "nouvelle vague de start-up fintech".

Ce nouveau studio a donc pour objectif de lancer des start-up, dont le produit principal est une API. Logic Founders travaille déjà sur des idées dans l'orchestration des paiements, la titrisation des actifs, les API de prêt, les cryptomonnaies et l'identité B2B.

Une trentaine de start-up accompagnées
L’idée est de répliquer "un modèle validé" par ces différents accompagnements. La spécificité d’eFounders – fondé en 2011 par Thibaud Elzière et Quentin Nickmans – est de s’associer avec des entrepreneurs, le plus souvent un duo composé d’un cofondateur technique et un cofondateur business. eFounders et ces entrepreneurs travaillent ensuite ensemble sur un cycle pouvant aller jusqu'à 18 mois pour transformer l'idée de départ en une start-up indépendante.

Le principe est de construire une première version du produit, constituer une équipe de 10 à 15 personnes et vérifier l'adéquation du produit avec le marché. "Le projet est alors présenté à des investisseurs afin d'atteindre une indépendance financière et opérationnelle totale du studio", poursuit-on chez eFounders. Depuis 2011, l'entité parisienne à l'origine de 27 startups. Les start-up de son portefeuille emploient plus de 1000 collaborateurs et génèrent plus de 100 millions de de chiffre d'affaires. Parmi celles-ci, Mailjet, FoxIntelligence, Hivy, Forest, ou encore Kairn.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.