Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

EFREI, des ingénieurs made in France mais des cours 100% en anglais

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Au pied d’une barre d’immeubles, les décibels de la sono emplissent la pelouse du campus de l’Efrei, à Villejuif (Val-de-Marne). Ce mercredi de mi-mars, l’Efrei organise sa Journée internationale. Les établissements partenaires viennent présenter leurs cursus, des ateliers sont organisés pour trouver un stage à l’étranger et dans le hall un écran localise sur Google maps les pays d’origine des étudiants étrangers. L’internationalisation de cette école, née en 1936 sur la montagne Sainte-Geneviève à Paris, est l’une des orientations prises il y a une dizaine d’années par la direction. Pour obtenir le diplôme, deux séjours à l’étranger sont obligatoires : l’un de trois mois en troisième année en Angleterre, en Malaisie ou aux États-Unis, l’autre dans une entreprise ou un laboratoire étranger. L’Efrei propose même 28 doubles diplômes de niveau master avec neuf universités partenaires. Deux spécialisations de 2e et 3e années sont enseignées en anglais accueillant autant d’élèves français qu’étrangers. Depuis la rentrée, les cinq ans d’études sont même entièrement proposés en anglais.

Cliquez ici pour lire la fiche sur EFREI dans son intégralité

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.