Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Elevate Summit] Uber Air à l'essai en 2020 à Melbourne

Vu ailleurs Annoncé le mois prochain à New York, le service de location partagée d'hélicoptères va aussi être testé hors des Etat-Unis, à Melbourne, pour assurer la liaison avec l'aéroport de la deuxième plus grande ville d'Australie.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Elevate Summit] Uber Air à l'essai en 2020 à Melbourne
[Elevate Summit] Uber Air à l'essai en 2020 à Melbourne © Uber

Les premiers Ubercopter vont décoller dès le mois prochain à New York pour un service premium de transfert vers l'aéroport Kennedy. Des hélicoptères à partager révélés à l'Elevate Summit, en cours à Washington DC. Et qui arriveront en juin 2020 à Los Angeles, Dallas mais aussi à Melbourne (Australie), la première ville en dehors des Etats-Unis où ce nouveau service va être testé. L'information a été révélée mercredi matin dans la presse australienne, avec quelques heures d'avance sur l'annonce officielle, prévue au cours de cette deuxième journée du Elevate Summit, lancé par Uber le 11 juin à Washington DC. A Melbourne, Uber Air est annoncé à moins de 100 dollars australiens ( environ 65€) pour relier en dix minutes l'aéroport principal de Melbourne (Tullamarine) à son Central Business District, où les hélicoptères pourront se poser et décoller depuis les toits des gratte-ciels. 

 

Sydney-Melbourne, deuxième corridor aérien le plus fréquenté au monde

Le choix de Melbourne n'a rien d'anodin puisqu'il n'existe pour l'instant pas de liaison ferroviaire entre le centre-ville et l'aéroport et que le trajet par la route, de 19 kilomètres, peut prendre 25 minutes à une heure, selon le trafic... Par ailleurs, le corridor aérien Sydney-Melbourne est le deuxième le plus fréquenté au monde, avec plus de 54 000 vols par an, et des décollages toutes les quinze minutes en heure de pointe.

 

L'UberCopter, totalement électrique et conçu entre autres par Boeing et Bell, peut transporter quatre passagers ayant chacun jusqu'à 18 kilos de bagages. Mais à Melbourne, Uber prévoit également de la demande pour relier la capitale du Victoria à sa cadette, Geelong, dont les 75 kilomètres qui les séparent pourraient être parcourus en moins de vingt minutes en hélicoptère.

 

Des mini-aéroports à créer

En Australie, Uber a noué des partenariats avec plusieurs acteurs de poids en Australie, tels que Telstra, le premier opérateur télécom, le Scentre Group, qui possède de nombreux centres commerciaux ou encore le fonds d'investissement Macquarie Capital, associé à Uber pour "le développement et l'électrification de skyports capables de supporter des atterrissages et décollages verticaux", et l'aéroport de Melbourne.

 

C'est pourquoi la mise en route effective de ce service ne va pas se faire du jour au lendemain. Comme l'a confirmé à Radio Melbourne le porte-parole de la Civil Aviation Safety Authority, l'autorité australienne de l'aviation civile, Uber va d'abord "devoir obtenir un certificat de sécurité, qui n'existe pas encore, pour son aéronef électrique". Il a également  rappelé que "l'infrastructure pour les mini-aéroports reste à créer".

 

Susan Anderson, la directrice générale d'Uber en Australie et en Nouvelle-Zélande, reste malgré tout très optimiste quant au lancement d'Uber Air et à son avenir. Comme à Dallas et Los Angeles, le lancement commercial du service Uber Air est envisagé pour 2023. "Les gouvernements australiens ont adopté une approche encourageante vis-à-vis du partage de courses et des technologies des transports du futur. Couplé à des facteurs démographiques et géospatiaux uniques à Melbourne, c'est le choix parfait pour le lancement d'Uber Air. Le service sera également déployé dans d'autres villes australiennes peu après", assure la dirigeante.

 

Grégory Plesse, en Australie

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale