Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Elroy Air lève 40 millions de dollars pour tester son drone cargo sans pilote avec l'US Air Force

Levée de fonds Vidéo Elroy Air lève 40 millions de dollars afin de déployer un service de livraison avec son drone cargo sans pilote. L'objectif de la start-up américaine est de fournir des appareils adaptés à la fois à l'industrie de la défense et au marché commercial pour le transport de charges lourdes et sur des distances plus longues que ce que proposent les concurrents. Elroy Air doit également de réaliser une campagne de tests courant 2022 avec l'US Air Force.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Elroy Air lève 40 millions de dollars pour tester son drone cargo sans pilote avec l'US Air Force
Elroy Air lève 40 millions de dollars pour tester son drone cargo sans pilote avec l'US Air Force © Elroy Air

Elroy Air, start-up américaine développant un aéronef sans pilote destiné à remplacer les camions de livraison terrestre, a levé 40 millions de dollars en série A. Le tour de table, annoncé mardi 3 août, a été mené par Marlinspike Capital et Prosperity7, avec la participation de Catapult Ventures, DiamondStream Partners, Side X Side Management, Shield Capital Partners et Precursor Ventures.

Fondée en 2016 à San Francisco par David Merrill et Clint Cope, Elroy Air se concentre sur la construction d'un aéronef à double usage, adapté à la fois à l'industrie de la défense et au marché commercial. Avec cette levée de fonds, la jeune pousse a levé une total de 48 millions de dollars de puis sa création. Elle prévoit d'utiliser cet apport financier notamment pour doubler son effectif actuel de 30 personnes au cours des neuf à douze prochains mois.

Réduire les interventions humaines
L'aéronef autonome d'Elroy, baptisé Chaparral, est un appareil à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) conçu pour transporter entre 135 et 225 kilos de marchandises sur une distance maximale de 500 kilomètres. L'appareil dispose également de capacités de vol et de manutention automatisées dans le but de réduire au maximum les interventions humaines au niveau du pilotage, mais également au sol pour charger et décharger manuellement l’appareil.

"Ce que nous avons entendu de la part de nos clients, c'est qu'ils ont besoin d'itinéraires plus longs et de missions à plus grande portée que ce que la technologie actuelle des batteries peut réellement supporter, a expliqué David Merrill, PDG d'Elroy Air. Il est devenu assez évident pour nous que nous avions besoin d'un plan d'alimentation alternatif". Pour ce faire, Elroy Air mise sur son système de propulsion composé de propulseurs entièrement électriques, d'un turbomoteur et d'un générateur principalement utilisé pour accorder plus de puissance à l'appareil lors du décollage et de l'atterrissage.

Grâce à une combinaison de GPS et de technologies de détection, Elroy propose également de charger et décharger les marchandises automatiquement. Cette fonctionnalité pourrait être particulièrement utile dans le domaine de la défense, notamment pour le réapprovisionnement des soldats.
 


 


Des tests avec l'armée de l'air
Alors que les drones de livraison déployés aujourd'hui sont conçus pour des livraisons de faibles charges et combler le dernier kilomètre, Elroy Air parie un autre marché, celui de la livraison de charge plus lourde et avec des distances plus longues. À terme, l'ambition pour le Chaparral "est d'élargir considérablement l'offre et les zones couvertes pour les expéditions de colis, l'aide humanitaire, et le soutien des services de sécurité dans les situations de catastrophes naturelles et les incendies", indique la start-up.

Pour l'heure, Elroy doit encore s'adonner à une batterie d'essais pour obtenir les autorisations nécessaires. La start-up s'est dit ouverte à l'idée de se développer en dehors des frontières américaines, "là où les normes réglementaires le permettent". Suite à la conclusion d'un contrat avec l'US Air Force, via son programme Agility Prime, la start-up prévoit d'essayer son prototype courant 2022 dans le cadre d'opérations militaires de renseignement, d'approvisionnement ou encore d'évacuation des blessés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.