Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Elwin lève 2 millions d'euros pour son offre SaaS à destination des professionnels du conseil financier

Levée de fonds La start-up bordelaise Elwin, ex Mieuxplacer, a annoncé avoir finalisé un tour de table de 2 millions d’euros, destiné à accélérer son pivot B2B opéré il y a deux ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Elwin lève 2 millions d'euros pour son offre SaaS à destination des professionnels du conseil financier
Elwin lève 2 millions d'euros pour son offre SaaS à destination des professionnels du conseil financier © D.R

La fintech Elwin a annoncé fin janvier une levée de fonds de 2 millions d’euros menée auprès de nouveaux investisseurs et partenaires historiques, ainsi que du fondateur Guillaume-Olivier Doré, qui est aussi vice-président de La French Tech Bordeaux.

Ce cycle de financement s’accompagne "de l’entrée au capital de l’équipe de direction, outre les BSPCE émis au profit de l’ensemble des collaborateurs de la société dès 2017", explique la start-up bordelaise dans un communiqué. Il vise à accélérer le développement de son produit auprès des professionnels du conseil financier.

Près de 1000 utilisateurs
Créée en 2016 sous le nom de Mieuxplacer, la fintech de Nouvelle-Aquitaine s’est spécialisée dans les services de courtage digital et proposait à son lancement une plateforme d’épargne en ligne dédiée aux particuliers. Elle souhaite désormais accélérer, deux ans après son repositionnement. Ciblant désormais les professionnels du conseil financier, Mieuxplacer a changé de nom en 2019 pour se rebaptiser Elwin et axer son offre sur ses compétences technologiques et digitales au service des professionnels.

"Notre activité historique de conseiller en gestion de patrimoine nous a permis d’être confrontés à la réalité du terrain. Un constat s’est imposé à nous : la charge administrative et réglementaire croissance pèse sur les conseillers en gestion de patrimoine. Et cela au détriment de la relation client", analyse Guillaume-Olivier Doré.

La nouvelle solution SaaS, lancée en septembre dernier, vise à simplifier le conseil et la vente de produits financiers. Elle digitalise les parcours client, de l’entrée en relation jusqu’à la souscription en automatisant les tâches réglementaires. Utilisée à date par près de 1000 utilisateurs, la solution logicielle est également disponible pour les conseillers indépendants et les cabinets. La start-up avait déjà levé 2 millions d’euros en janvier 2020, 3,5 millions d’euros en décembre 2018 et 2 millions d’euros en septembre 2017.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.