Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En 2007, Steve Jobs a scotché Barack Obama en lui montrant le premier iPhone en avant-première

Barack Obama est l'une des rares personnes ne travaillant pas chez Apple à avoir vu la première version de l'iPhone avant sa présentation officielle. Steve Jobs, le patron d'Apple de l'époque qui le connaissait avait qu'il soit élu président, lui aurait présenté l'appareil en avant-première, selon un livre écrit par le directeur de campagne du président américain en 2008, David Axelrod. L'ancien sénateur de l'Illinois a été très impressionné par le smartphone et aurait dit après le rendez-vous : "Si c'était légal, j'achèterais une grosse cargaison d'actions Apple. Ce qui va se passer va vraiment être énorme".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En 2007, Steve Jobs a scotché Barack Obama en lui montrant le premier iPhone en avant-première
En 2007, Steve Jobs a scotché Barack Obama en lui montrant le premier iPhone en avant-première © United States Government Work

Barack Obama a rencontré Steve Jobs à plusieurs reprises. L'ex-patron d'Apple, pourtant maniaque du secret, lui aurait même montré le premier iPhone en avant-première, selon le nouveau livre Believer : my forty years in politics de David Axelrod, directeur de campagne du président américain en 2008, qui sort le 10 février et que le site 9to5Mac a pu consulter. Ce rendez-vous a eu lieu en 2007, avant que Barack Obama ne soit élu à la tête du pays.

Le président a été impressionné par le smartphone. "Si c'était légal, j'achèterais une grosse cargaison d'actions Apple. Ce qui va se passer va vraiment être énorme", aurait dit l'actuel chef d'Etat après la réunion. Et il a eu du nez, comme le prouve la success-story de cet appareil, toujours au sommet des ventes. Au cours des trois derniers mois de 2014, la firme a la pomme a écoulé 74,5 millions d'iPhone, cela représente environ 34 000 téléphones vendus toute les heures sur ce trimestre.

A l'époque, tout le monde n'avait pas eu autant de flair : dans une longue diatribe diffusée sur YouTube en septembre 2007, Steve Ballmer, alors patron de Microsoft, avait snobé le smartphone présenté par Steve Jobs en janvier de la même année, soulignant notamment son prix exorbitant de 500 dollars.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale