Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En 2012, 333 milliards de transactions pour des paiements non-cash

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le "World Payments Report", publié par Capgemini et la Royal Bank of Scotland (RBS), décrit notamment l’évolution mondiale des paiements et des instruments de paiement utilisés (cartes, chèques, mobile...). Dans sa neuvième édition, qui a été rendue publique le 16 septembre 2013, il présente les projections pour 2012 du nombre de transactions électroniques pour procéder à des paiements. Les dernières données disponibles datent en effet de 2011. Ainsi, pour l’année passée, 333 milliards de transactions étaient attendues (+8,8 %). L’Europe centrale, le Moyen-Orient, l’Afrique, et l’Asie enregistrant, d’après l’étude, les plus fortes croissances du nombre de transactions realisées, au-delà des 20%. L’Amérique latine, elle, se contente de 14,4 % de croissance. "Une augmentation du volume des paiements non-cash de 8,5 % en 2012 signifierait que chaque habitant de la planète, homme, femme ou enfant, réaliserait en moyenne 47 transactions par an, explique Kevin Brown, le directeur général chargé des services des transactions chez RBS. Dans les pays émergents, les paiements mobiles permettent à un plus grand nombre de personnes d’accéder aux transactions financières, tandis que  sur les marchés plus développés, ce sont les innovations dédiées à la satisfaction du client qui soutiennent le développement des cartes prépayées et de la monnaie virtuelle." Les spécialistes prévoient que, d’ici à la fin 2014, les paiements en ligne et mobiles progresseront respectivement de 18,1 % et de 58,5 %.

Luis Ivars

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media