Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En 2014, Joël Monnier va rendre les ordinateurs énergétiquement plus efficaces

Le septième volet de notre série sur les entrepreneurs français à suivre en 2014 se penche sur Joël Monnier, co-fondateur et président de Kalray, et ses microprocesseurs aux performances remarquables.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En 2014, Joël Monnier va rendre les ordinateurs énergétiquement plus efficaces
En 2014, Joël Monnier va rendre les ordinateurs énergétiquement plus efficaces © dr

Dans le milieu du calcul intensif où la tendance est à l'efficacité énergétique, la start-up française Kalray a pris la tête d'une micro-révolution. En présentant il y a un an un microprocesseur 256 cœurs avec un ratio performance de calcul / consommation électrique (gigaflops/watt) de 25, quand les processeurs traditionnels plafonnent à 5, elle est parvenue à s'attirer les faveurs des géants américains de l'informatique.

60 brevets

Elle a alors décroché un contrat avec l'un d'eux, dont nous ne saurons pas le nom, pour équiper ses futures cartes simplifiées dont la mise sur le marché est prévue en mai 2014. "Le marché voit dans notre solution un potentiel technologique extrêmement fort", assure Joël Monnier, président et co-fondateur de Kalray. "Il faut dire qu'il y a pas moins de 60 brevets autour !". Créée en 2008, la jeune entreprise emploie aujourd'hui 65 personnes et vient d'ouvrir un bureau sur la côte ouest des Etats-Unis.

encodage vidéo en temps réel

Ingénieur diplômé de l'Enserg Grenoble, Joël Monnier a travaillé dix ans chez Texas Instruments et une grosse vingtaine d'années chez STMicroelectronics (où il a fini vice-président en charge de l'unité recherche et développement) avant de fonder Kalray avec une demi-douzaine d'autres entrepreneurs. "On a voulu anticiper la nouvelle génération de microprocesseurs", se souvient-il.

La "grosse start-up" sera présente au Consumer electronics show (CES) de Las Vegas début janvier où elle présentera "une première mondiale" : une solution pour l'encodage vidéo en temps réel HEVC 4K "qui permettra d'augmenter les débits pour les communications classiques en haute définition".

Joël Monnier avait été sélectionné par Arnaud Montebourg, le 26 mars 2013, pour présenter ses microprocesseurs dans le cadre des objets de la nouvelle France industrielle.


 

Gabriel Siméon

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale