Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En allant plus loin dans la réalité augmentée, l’appli Ikea scrute-t-elle les intérieurs de ses utilisateurs ?

La version de l’application Ikea Place a été mise à jour le 23 septembre. Pour le moment uniquement disponible sur iOs, elle permet de visionner en réalité augmentée plusieurs références vendues par le géant du meuble suédois à la fois dans une pièce… mais collecte également certaines données visuelles des utilisateurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En allant plus loin dans la réalité augmentée, l’appli Ikea scrute-t-elle les intérieurs de ses utilisateurs ?
En allant plus loin dans la réalité augmentée, l’appli Ikea scrute-t-elle les intérieurs de ses utilisateurs ? © Ikea

Ikea accélère sur les applis mobiles. Après les projets m-commerce, toujours en développement, le spécialiste du meuble en kit monte d’un cran en matière de réalité augmentée. Un communiqué explique que l’application Place a été mise à jour le 23 septembre, permettant désormais à ses utilisateurs de visionner simultanément plusieurs produits Ikea dans une pièce au lieu d’un seul à la fois. Pour le moment uniquement disponible sur iOs, la mise à jour comprend également l'intégration d’un flux baptisé For You Feed qui suggère de nouveaux produits et collections, ainsi qu’une whislist de produits visionnés en réalité augmentée.

 

Pour pousser encore plus loin le concept, Ikea propose également des associations de produits par défaut, mais l’utilisateur peut à tout moment choisir les références qu’il souhaite visualiser dans son intérieur. L’app permet de placer des produits dans un espace à partir d’une photo. Elle comporte également une fonctionnalité de recherche visuelle, qui permet, à partir de la photo d’un produit, de trouver la référence Ikea auquel il ressemble le plus. 1 000 produits du catalogue ont pour le moment été intégrés.

 

Des données collectées sur une "plate-forme prototype"

La société explique utiliser des technologies d’intelligence artificielle pour générer des conseils et des recommandations basés sur la wishlist mais également sur les photos, les requêtes et les comportements de navigation. Ikea ne détaille pas précisément la techno utilisée, mais indique que son outil lui permet d’analyser les tendances lifestyle des foyers. L’enseigne peut donc collecter un certain nombre de données, via l’appareil photo, entre autres. La mise à jour comporte par ailleurs une mise à jour de la politique de confidentialité…

 

L’enseigne ne donne pas davantage de précision, mais interrogée par nos confrères de FastCompany, elle évoque des données collectées sur une "plate-forme prototype"... Des datas précieuses pour le retailer, et qui pourraient servir à anticiper les tendances, mais aussi concevoir des produits plus en phase avec les demandes et habitats locaux. 

 

Pas de pont entre AR et m-commerce

Ikea Place utilise la technologie ARKit pour les iPhones et la plateforme de réalité augmentée ARCore de Google pour Android. La mise à jour a été développée en interne par les équipes de Space10 lab, le laboratoire de recherche et design de la marque. "Il s’agit de rendre l’expertise d’Ikea plus accessible, explique Gerry Rogers, directeur de la transformation numérique du groupe. Pour cela, nous examinons les technologies les plus récentes, non pas pour des raisons purement technologiques, mais pour améliorer le quotidien du plus grand nombre".

 

Cette refonte est importante pour Ikea et les nouvelles fonctionnalités augmenteront sans nul doute l’expérience utilisateur. Mais la stratégie mobile d’Ikea est loin d’être aboutie. Deux applications subsistent malgré une annonce de fusion en mai dernier : Ikea Place, lancé en 2017, et Ikea (ex Ikea Store), qui permet depuis 2019 de commander en ligne les produits. Les deux demeurant indépendantes, un utilisateur d’Ikea Place souhaitant acheter un produit doit sortir de l’application et aller sur l’appli classique… s’il se trouve dans un pays où elle est dotée de fonctionnalités m-commerce. En France, il est possible de commander via l'appli depuis juillet 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media