Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En Colombie, les robots autonomes Kiwibot testés pour la livraison de courses

Vu ailleurs La start-up colombienne Rappi teste les robots de livraisons autonomes Kiwibot. Le pilote, qui comporte une quinzaine de robots, doit se dérouler jusqu'en juillet dans la ville de Medellin.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En Colombie, les robots autonomes Kiwibot testés pour la livraison de courses
Le petit robot de livraison autonome Kiwibot prend en charge des commandes passées sur l'app de Rappi en Colombie. © Kiwi

Rappi, start-up colombienne de livraison du dernier kilomètre fondée en 2015, teste les petits robots autonomes Kiwibot. Le pilote a débuté à Medellin, la deuxième plus grande ville du pays, la semaine du 13 avril, rapporte Reuters.

 

Les habitants, confinés chez eux en raison de l'épidémie de Covid-19, ont besoin d'accéder aux ressources de premières nécessités. Pharmacies, épiceries ou encore restaurants, l'application Rappi propose de livrer des produits provenant de nombreux commerces. Pour l'aider durant cette période, le Colombien s'est rapproché de la start-up américaine Kiwibot qui développe des robots compacts autonomes. Une quinzaine de Kiwibot sont en fonctionnement et réalisent environ 120 livraisons par jour. Ils sont désinfectés avant et après chaque utilisation, assure Rappi. 

 

15 robots autonomes en circulation

Kiwibot ressemble à une petite boite sur quatre roues. Tous les robots sont équipés d'un petit drapeau fixé au bout d'une antenne afin d'être plus visibles. Le périmètre sur lequel opère les robots n'est pas précisé.

 

 

 

Le pilote doit se poursuivre jusqu'en juillet, et, en cas de succès, il pourrait être étendu à d'autres villes. Rappi, qui recense environ 200 000 commerces à travers les pays d'Amérique Latine (Colombie, Argentine, Brésil, Chili, Costa Rica, Equateur, Mexique, Pérou et Uruguay), a vu le nombre de livraisons réalisées augmenter de 30% lors des deux premiers mois de l'année.

Kiwibot, de son côté, a réalisé plus de 30 000 livraisons et a fabriqué plus de 150 robots depuis son lancement. La start-up déploie principalement les Kiwibot dans des campus américains, et a fait parler d'elle lorsque l'un de ses robots a pris feu en pleine rue, en 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media