En débarquant en Europe, le thermostat Nest perd l’un de ses atouts : la facilité d’installation

La start-up Nest, rachetée par Google en janvier, lance sa conquête de l’Europe, en commençant par la Grande-Bretagne. Ses thermostats intelligents seront adaptés aux spécificités locales…. Mais pas "plug and play" comme aux Etats-Unis

Partager
En débarquant en Europe, le thermostat Nest perd l’un de ses atouts : la facilité d’installation

Nest fait son nid en Europe. La start-up rachetée par Google au début de l’année annonce l'arrivée de son thermostat intelligent en Grande-Bretagne à partir d’aujourd’hui. Mais ce modèle européen est sensiblement différent de son homologue américain. L’objet connecté ne sera pas "plug and play", c’est-à-dire très facile à installer, comme de l’autre côté de l’Atlantique. La pose de la version UK nécessitera l’intervention d’un professionnel. Nest perd ainsi l’un de ses atouts : il ne sera pas simple de le connecter à son installation domestique (un peu comme l’on change une ampoule) et ses fonctionnalités seront limitées.

standards différents

Nest doit en effet s’adapter à des standards différents des deux côtés de l’Atlantique. Les connecteurs et voltages sont différents. En Europe, les systèmes de chauffage sont le plus souvent équipés d’un programmateur basique, permettant d’activer le chauffage à des heures définies et lorsqu’une température palier est atteinte, et pas d’un thermostat plus évolué, comme aux Etats-Unis.

Cette différence handicape Nest qui sera donc plus difficile à installer, plus cher (car il nécessitera l’intervention d’un professionnel) et moins efficace qu’aux Etats-Unis. Mais le thermostat intelligent disposera tout de même d’atouts pour s’imposer dans les maisons européennes.

Rappelons son principe : Nest "apprend" les habitudes des habitants d’une maison, détecte leur présence, et adapte le chauffage en conséquence. Une source de confort et d’économies d’énergie qui mise aussi sur son design élégant. Une version adaptée au marché français devrait être proposée prochainement.

Sylvain Arnulf

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS