En difficultés financières, Lytro serait en passe de se faire racheter par Google

Clap de fin pour Lytro ? La start-up américaine, spécialiste de la vidéo volumétrique, serait en cours de rachat par Google suite à des difficultés financières. Une acquisition cohérente avec la stratégie du géant technologique dans la capture vidéo immersive.

Partager
En difficultés financières, Lytro serait en passe de se faire racheter par Google
Le Lytro Immerge sur le tournage du court-métrage "Hallelujah".

La start-up Lytro, spécialisée dans la capture vidéo volumétrique, pourrait être en cours d'acquisition par Google, d'après des sources de Techcrunch. Lytro serait en difficultés financières, malgré les 215 millions de dollars de fonds qu'elle a levé depuis sa création en 2006, et le rachat se ferait à un prix bradé qui irait de 25 à 40 millions de dollars.

Seule une partie des équipes rejoindrait Google, un certain nombre d'employés ayant déjà quitté l'entreprise. L'accord incluerait néanmoins les 59 brevets de Lytro en matière de capture de "champs lumineux" (light fields). Cette technologie, connue sous plusieurs noms, permet de capturer une même scène sous plusieurs angles pour la reconstituer partiellement en 3D. Elle présente un intérêt tout particulier pour la réalité virtuelle, car le spectateur peut alors déplacer son point de vue dans la vidéo.

Lytro n'a pas su trouver son business model

Lytro s'était à l'origine concentrée sur la photographie grand public avant de pivoter en février 2015 vers la vidéo pour la réalité virtuelle. Elle avait alors mis deux ans à sortir sa Lytro Immerge, une gigantesque caméra avant tout destinée aux productions à très gros budget. Malgré un partenariat avec la plate-forme Within et la mise au point d'une autre caméra très haute résolution destinée au cinéma hollywoodien, l'entreprise n'a visiblement pas su rester à flot.

Un achat cohérent pour Google

Cette acquisition est cohérente pour Google, qui travaille dur pour s'imposer comme un acteur de référence en matière de capture vidéo immersive. On peut notamment citer sa plate-forme de capture 360° stéréoscopique Google Jump à destination des professionnels, qui a donné deux partenariats avec GoPro et Yi Technology, mais aussi son initiative VR180 pour créer des caméras stéréoscopiques pour le grand public.

Preuve de son intérêt pour la capture volumétrique, Google avait présenté le 14 mars dernier ses recherches en matière de champs lumineux à l'aide d'une GoPro Odyssey modifiée. Le géant avait même publié une application dédiée pour présenter les résultats de ces expérimentations. L'absorption de Lytro pourrait lui permettre d'aller plus loin et de s'attaquer au très haut de gamme.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS