Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En pleine tourmente sur la gestion des données utilisateurs, TikTok va ouvrir un data center en Europe

TikTok va ouvrir un data center en Irlande pour y stocker les données de ses utilisateurs européens. Une annonce qui intervient alors que ByteDance, l'entreprise chinoise à l'origine de cette application de partage de vidéos, est critiquée sur sa gestion des données. Cet argument est notamment mis en avant par le gouvernement américain qui intime à ByteDance de vendre ses activités aux Etats-Unis à une entreprise américaine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En pleine tourmente sur la gestion des données utilisateurs, TikTok va ouvrir un data center en Europe
En pleine tourmente sur la gestion des données utilisateurs, TikTok va ouvrir un data center en Europe © Flickr - Solen Feyissasolen

TikTok a annoncé jeudi 6 août 2020 son intention de créer un data center à Dublin, en Irlande. L'application de partage de vidéos indique que la construction de ce premier centre européen représente un investissement de 420 millions d'euros et permettra la création de centaines d'emplois. Une fois le data center opérationnel début 2022, "les données de tous les utilisateurs européens y seront stockées", assure TikTok. Et l'application promet aussi à ses utilisateurs des temps de chargement plus rapide.

Une annonce pour rassurer l'Europe ?
Ce n'est pas la première incursion de l'application chinoise en Irlande. TikTok a déjà ouvert un Centre de Sécurité et de Protection des données à Dublin en janvier dernier. Mais cette nouvelle annonce intervient pendant une période compliquée pour TikTok. L'application inquiète notamment par son utilisation opaque des données utilisateurs et leur stockage sur des serveurs basés en Chine.

Un argument avancé entre auters par le gouvernement américain, qui fait pression sur ByteDance, l'entreprise à l'origine de l'application, pour qu'elle vende ses opérations aux Etats-Unis à une entreprise américaine. Microsoft est actuellement en discussion pour ce rachat. En ouvrant des serveurs en Europe, ByteDance cherche sans doute à rassurer les gouvernements européens qui ont adopté une politique stricte en matière de protection des données personnelles avec le RGPD.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media