Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Envisics lève 50 millions de dollars pour sa technologie de réalité augmentée dédiée à l'automobile

Levée de fonds Vidéo Envisics, start-up britannique qui développe une technologie de réalité augmentée pour l'industrie automobile, a récolté 50 millions de dollars. Une levée de fonds menée auprès d'acteurs du secteur automobile qui ont été séduits par son ambition de produire sa technologie en série.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Envisics lève 50 millions de dollars pour sa technologie de réalité augmentée dédiée à l'automobile
Envisics lève 50 millions de dollars pour sa technologie de réalité augmentée dédiée à l'automobile © Envisics

Envisics, pépite britannique qui développe une technologie de réalité augmentée qui affiche des informations en 3D que le conducteur voit directement sur la route, a annoncé mercredi 7 octobre 2020 avoir levé 50 millions de dollars. Une levée de fonds en Série B menée auprès d'Hyundai Mobis, GM Ventures, SAIC Capital et Van Tuyl Companies.

Envisics vise la production de série
Envisics développe une technologie d'affichage sur le pare-brise d'une voiture. Cela permet de projeter sur la route des informations telles que des flèches pour indiquer le chemin au conducteur ou des informations sur des lieux culturels ou des commerces. "Améliorer l'expérience à l'intérieur du véhicule est la prochaine révolution automobile qui va de pair avec l'électrification et le développement des véhicules autonomes", commente Jamieson Christmas, le fondateur et CEO, dans un communiqué.

Cet apport financier doit permettre à la jeune pousse britannique d'étendre ses opérations commerciales à l'échelle mondiale et de répondre à la demande croissante pour sa technologie d'affichage tête haute. La prochaine génération de son système est conçue pour une production de série. C'est sans doute un des points qui a convaincu les investisseurs du monde automobile. "Hyundai Motor développera conjointement avec Envisics un système d'affichage tête haute en réalité augmentée conçu spécifiquement pour la conduite autonome, en visant la production de masse d'ici 2025", assure Sung Hwan Cho, le CTO d'Hyundai Mobi.
 


Un secteur scruté par les acteurs du monde auto
La start-up fondée en 2010 ajoute aussi vouloir poursuivre le développement d'autres technologies de réalité augmentée, mais n'en dit pas plus. Les constructeurs et autres acteurs du monde de l'automobile regardent de près les start-up travaillant sur l'AR. WayRay, une pépite suisse fondée en 2012, a levé 80 millions de dollars auprès d'investisseurs de renom comme Porsche, Hyundai, JVC Kenwood et Alibaba en septembre 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media