Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

EP s'offre Kadran et se positionne pour faire de Nantes le cœur de l’écosystème Proptech

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Alors qu’EP vient de racheter Kadran, une autre start-up nantaise, le spécialiste des solutions digitales pour l’habitat entend se démarquer sur le secteur de la Proptech.

EP s'offre Kadran et se positionne pour faire de Nantes le cœur de l’écosystème Proptech
Les nouveaux locaux d’EP au cœur de l’île de Nantes. © EP

Première opération de croissance externe pour EP. La société vient d’acquérir une autre start-up nantaise : Kadran. Depuis fin 2016, Kadran déploie une plateforme permettant aux particuliers d’acquérir un bien immobilier aux enchères. 200 ventes aux enchères, dégressives ou progressives, ont déjà été conclues sur la plateforme, commercialisée en marque blanche aux promoteurs et agents immobiliers. "La technologie de Kadran vient parfaitement compléter notre plateforme de services. Nous allons l’enrichir avec nos algorithmes et nos données afin de permettre de mieux appréhender la valeur d’un bien tout en renforçant l’expertise des professionnels", précise Yann Person, à la tête d’EP avec Pierre Leroy et Marc-Antoine Catherine depuis 2007.
 
Plateformes de home management

Depuis sa création, EP a déjà fait évoluer par trois fois le concept de sa plateforme et son modèle économique avant de lancer Izigloo fin 2015. Présenté comme un carnet intelligent d’entretien de la maison et de gestion de projets liés à l’habitat, cette plateforme est ouverte au grand-public depuis 2017 après avoir été réservée aux adhérents de la Mgen (Mutuelle générale de l'Éducation nationale), actionnaire d’EP. "Sous forme d’API ou en marque blanche, nous ouvrons aussi notre plateforme à d’autres acteurs. D’ici à l’été, sept plateformes de home-management sur le modèle d’Izigloo seront lancées en marque blanche ou en co-branding", indique Yann Person.
 
 
Stratégie multiple

Afin de valoriser les données publiques que sa plateforme agglomère (Etalab, CSTB, IGN..), EP va déploie une offre verticale par métiers : banque-assurance, énergie, construction, mais aussi immobilier, d’où son intérêt pour Kadran. Cette stratégie commerciale multiple devrait lui permettre de retrouver sa rentabilité. Et de se lancer commercialement hors de France. Pour cette nouvelle phase de croissance prévue en 2019, EP entend réaliser une nouvelle levée de fonds. La société a déjà levé 5,8 M€ auprès de la Mgen et bénéficié d’une aide de 1,88 M€ de Bpifrance en 2014.  
 
 
Regrouper des start-up de la Proptech

Jusqu’ici hébergée au Startup Palace de Nantes, l’équipe de Kadran (2 associés - 1 salarié) va rejoindre l’île de Nantes, et l’immeuble Unik où EP vient de s’installer. Dans cet immeuble mixant bureaux, logements et commerces, la société (50 salariés) a pris possession de 2 500 m2 de locaux. Jusqu’en 2020, le rez-de-chaussée est occupé par la Cantine numérique, dont les locaux avaient brulé en 2016. "Au-delà de nos propres locaux, nous voulons héberger dans cet espace d’autres start-up de la Proptech, cet écosystème regroupant des entreprises innovantes dans l’habitat, l’immobilier et la construction", précise Pierre Leroy. Plusieurs start-up s’y sont déjà installées comme Bloc in Bloc, qui mixe BIM et réalité augmentée, Emoko, qui déploie une technologie permettant aux architectes et promoteurs de mieux communiquer les maquettes 3D des projets à leurs clients, ou encore Take a Desk et sa plateforme de mise en relation affinitaire de travailleurs avec des entreprises ayant des espaces vacants.
 
 
Un living-lab
A l’heure actuelle, 50 % des espaces d’EP sont dédiés à la Proptech. "Sur 10 ans, cela représente un investissement de 5 M€ environ", précisent les dirigeants qui se sont engagés dans le projet en 2013. Pour sécuriser leur modèle économique, ils louent actuellement certains espaces à d’autres entreprises nantaises du numérique. EP n’en oublie pas pour autant ses voisins. Aux habitants des 35 logements d’Unik, la start-up va proposer de tester ses solutions et celles de ses partenaires de la Proptech sous la forme d’un living-lab Unik.
 
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale