Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Epargner grâce aux achats en ligne : Capital Koala fait d'une pierre deux coups

La start-up Capital Koala permet d'épargner pour ses enfants à chaque achat en ligne La société compte déjà 100 000 familles parmi ses membres et 1,5 millions d'euros ont été épargnés depuis son lancement en 2011. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Epargner grâce aux achats en ligne : Capital Koala fait d'une pierre deux coups
Epargner grâce aux achats en ligne : Capital Koala fait d'une pierre deux coups © dr

Epargner pour ses enfants d'un simple clic, c’est la solution proposée par la start-up Capital Koala. Lancée en 2011 par deux anciens étudiants de l’école de commerce ESCP Europe, Jean Yves Bernard et Alexandre Martin-Rosset, la société s’est construite autour de cette idée. Chaque fois qu’un client achète un produit sur la Fnac, Amazon, La Redoute ou l'un des 1 700 sites partenaires, un pourcentage du prix de l’achat est reversé sur le compte de l’enfant par le commerçant. "On a des e-commerçants de tous les secteurs (transport, cosmétique, meuble…). Le taux de remboursement de l’achat peut varier de 1 à 20% selon les commerçants", détaille Jean-Yves Bernard, PDG et cofondateur de Capital Koala.

 

Gagnant-gagnant

Pour convaincre des géants comme Amazon ou PriceMinister de devenir partenaire, les deux entrepreneurs ont agité la carotte préférée des e-commerçants : rediriger des clients sur leur site. "Nous leur avons dit : vous signez déjà des contrats d'affiliation avec des sites de code promo (l’affilié redirige ses clients vers les sites marchands et reçoit une commission en échange, ndlr), vous pouvez faire pareil avec nous. C’est gagnant-gagnant pour tout le monde", continue l’entrepreneur. En retour des achats générés, la jeune pousse reçoit un tiers des commissions et reverse les deux-tiers à sa communauté d’épargnants. 

 

Ouvert à toutes les banques

Capital Koala a déjà séduit 100 000 familles et espère attirer de nouveaux membres. Son chiffre d'affaire a atteint 1 million d'euros en 2015. L’ouverture de la solution à toutes les banques devrait faciliter son adoption. "Jusqu’à septembre 2015, on avait des partenariats d’exclusivité avec certaines banques, ce qui obligeait à ouvrir un compte épargne dans une banque partenaire pour utiliser la solution de Koala. Maintenant, on peut épargner dans n’importe quelle banque". Depuis 2011, 1,5 millions d’euros ont ainsi été épargnés sur les comptes des enfants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale