Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Epic Games garde son accès développeur, mais Fortnite ne revient pas sur le store d'Apple

Vu ailleurs 1 – 1 dans la première manche judiciaire entre Epic Games et Apple. La juge fédérale s'est prononcée en faveur de la demande de suspension d'Epic Games, ce qui signifie qu'Apple ne peut pas bloquer les comptes développeurs d'Epic comme il l'avait annoncé. Toutefois, la juge ne revient pas sur l'éviction de Fortnite de l'App Store.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Epic Games garde son accès développeur, mais Fortnite ne revient pas sur le store d'Apple
Epic Games garde son accès développeur, mais Fortnite ne revient pas sur le store d'Apple © Apple

La juge fédérale Yvonne Gonzalez Rogers a déclaré lundi 24 août 2020 être encline à suspendre la décision d'Apple de bloquer les comptes développeurs d'Epic Games, rapporte Engadget. Cette décision que souhaitait prendre Apple aurait entre autres empêché Epic Games de certifier et mettre à jour son moteur de jeu Unreal Engine, le cœur de son business et l'un des deux leaders du secteur avec Unity.

Des effets négatifs sur des tiers
La révocation de cet accès développeur aurait un fort impact sur des tierces parties. Cela serait très problématique pour les jeux déjà publiés utilisant l'Unreal Engine. Les développeurs ayant commencé le développement de leur jeu sur ce moteur auraient le choix entre recommencer leur développement, abandonner le support Apple ou abandonner complètement le développement de leur jeu.

Pour de nombreux indépendants et petits studios, cela reviendrait à l'arrêt du projet. Des implications qui ont motivé la décision de la juge. Toutefois, elle a séparé sa décision concernant le moteur de jeu de celle du jeu Fortnite, qui a été dépublié de l'App Store et est la cause de l'incident.

Epic Games, à l'origine de cette situation
Quant au dossier Fortnite et sa révocation de l'App Store, Yvonne Gonzalez Rogers a jugé qu'Epic Games s'est mis dans cette situation en toute connaissance de cause. Epic a entamé son bras de fer à l'encontre des pratiques de Google et Apple sur leurs boutiques d'applications respectives à l'aide d'un plan de communication bien calibré. Dans un premier temps, l'entreprise a mis à jour son application Fortnite en introduisant une méthode de paiement alternative pour les achats in-game (ne permettant pas à Google ou Apple de prendre un pourcentage sur ces paiements).

Dans un second temps, lorsque l'application s'est vue retirer de ces deux magasins d'appli, elle a déposé ses plaintes en justice. Le tout assorti d'une campagne de communication sur les réseaux sociaux et dans le jeu. Le déroulement de la situation semble donc avoir été parfaitement anticipé par Epic Games.

Le créateur de Fortnite estime qu'Apple et Google abusent de leur position dominante, notamment via leurs politiques de monétisation des magasins d'applications (ils touchent 30% sur chaque transaction). Cette politique est critiquée par un nombre croissant d'entreprises et Apple en particulier doit faire face à plusieurs fronts.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media