Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Eric Carreel rachète le pôle Digital Health de Nokia et sa start-up Withings

L'incursion dans le domaine de la santé connectée aura été de courte durée pour Nokia. Après être entré en négociations exclusives avec Eric Carreel au début du mois, l'entreprise de télécommunications annonce ce 31 mai lui vendre le pôle Digital Health comprenant la start-up Withings achetée en avril 2016 par Nokia et cofondée par… Eric Carreel.
mis à jour le 31 mai 2018 à 12H37
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Eric Carreel rachète le pôle Digital Health de Nokia et sa start-up Withings
Nokia vend son pôle Digital Health, comprenant la start-up Whithings, à Eric Carreel le cofondateur de cette dernière. © Withings

Retour à la case départ pour Withings. Nokia a annoncé, ce jeudi 31 mai, la vente de sa division Digital Health à… Eric Carreel, le cofondateur et ancien CEO de Withings. Cette annonce intervient un mois à peine après le début de négociations exclusives portant sur la vente des produits des marchés B2C et B2B de cette division : montres connectées, balances et autres produits. La santé connectée c'est donc fini pour le Finlandais.

 

Une incursion très coûteuse dans la santé connectée ?

Cette négociation exclusive acte la fin d'une incursion de courte durée dans le domaine de la santé connectée pour le géant des télécommunications. Nokia avait surpris tout le monde en annonçant le rachat de la pépite française pour 170 millions d'euros en avril 2016. Si une centaine d'ingénieurs travaillaient déjà sur la santé connectée chez Nokia, c'était uniquement pour le marché B2B. Le rachat de Withings venait considérablement étoffer ses équipes et lui ouvrait les portes du marché grand public. Marché B2C que Nokia quitte aujourd'hui. L'entreprise de télécommunications précise dans un communiqué vouloir se recentrer sur ses autres activités B2B et sur la fructification de ses brevets.

 

Si aucun montant n'est précisé, Nokia a sans doute perdu des millions d'euros avec ces transactions. Dès le troisième trimestre 2017, le Finlandais comptabilisait un écart d'acquisition de 141 millions d'euros… A l'inverse, Eric Carreel a du réaliser un joli coup en rachetant la pépite qu'il a cofondé. L'entrepreneur français est aussi connu pour avoir cofondé la sociétée spécialiste de l'impression 3D Sculpteo en 2009 dont il est aujourd'hui encore le président, tout comme Invoxia en 2010 et le service de vélos électriques partagés Zoov en 2017.

 

Un avenir B2C ou B2B pour Withings ?

L'entrepreneur français parviendra-t-il à relancer la marque Withings ? Cette dernière s'était rapidement fait connaître avec ses montres connectées, mais Nokia a opéré un changement de marque effectif depuis juin dernier. Terminé les montres et autres objets connectés estampillés Withings dans les rayons des supermarchés et bienvenus aux objets Nokia. En parallèle, depuis son rachat, Withings n'a réalisé que très peu de mises à jour de ses produits existants, au grand dam de ses utilisateurs. Et Nokia n'a lancé que de très rares nouveaux produits dont une balance connectée en entrée de gamme, la Nokia Body ; et un tensiomètre connecté sans fil, le Nokia BPM+.

 

Eric Carreel pourrait concentrer ses efforts sur le développement de Withings sur le marché B2B. Peu avant son rachat, la start-up avait opéré un virage vers ce marché. Withings a développé une plate-forme complète de suivi d'activités et de collecte de données de santé au service des pros. Plate-forme qui aurait d'ailleurs particulièrement intéressé Nokia. Eric Carreel va-t-il poursuivre sur cette voie ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale