Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ericsson attaque Apple pour violation de ses brevets sur la 5G

Vu ailleurs L'équipementier télécom suédois Ericsson accuse Apple d'utiliser ses brevets relatifs à la 5G sans autorisation, dans ses iPhones. L'accord de licence entre les deux entreprises a expiré.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ericsson attaque Apple pour violation de ses brevets sur la 5G
Ericsson attaque Apple pour violation de ses brevets sur la 5G © Ericsson

La guerre des brevets était peu animée ces derniers temps, mais un litige entre Apple et Ericsson vient la ranimer. Il concerne les brevets relatifs à la connexion 5G des iPhones. Le contrat de licence qui liait les deux entreprises depuis sept ans est échu, et il n'a pas été renouvelé. En conséquence de quoi Ericsson a porté plainte contre Apple en octobre 2021, n'étant pas d'accord avec la baisse des droits versés par l'américain pour l'utilisation de sa technologie télécom.

Apple a contre-attaqué en décembre, accusant le suédois d'utiliser la plainte comme moyen de pression pour renouveler le contrat de licence, au lieu de négocier de bonne foi. La firme de Cupertino demande à la justice de fixer un montant équitable de royalties. Le 18 janvier, Ericsson a de nouveau attaqué Apple, pour violation de brevet, rapporte Reuters.

Une redevance pouvant aller jusqu'à 5 dollars par appareil
"Dans la mesure où l'ancien accord a expiré, et où nous n'avons pas pu trouver d'accord sur les termes et l'étendue d'une nouvelle licence, Apple utiliser désormais notre technologie sans licence", explique un porte-parole d'Ericsson à l'agence de presse, qui précise qu'Ericsson facture une redevance de 2,50 à 5 dollars par appareil pour l'utilisation de sa technologie 5G.

Un conflit similaire a opposé entre 2019 et 2021 Ericsson à Samsung en Chine, aux États-Unis et en Europe. Il s'est conclu par un nouvel accord pluriannuel de licence en mai dernier.

La période la plus active dans la guerre des brevets a eu lieu au début des années 2010, et Apple y tenait une place particulière puisqu'il affrontait à la fois Google et Samsung, dans une série d'attaques croisées pour violation de brevets dans les smartphones.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.