Ericsson investit près d'un milliard d'euros dans la construction de centres de R&D en Europe et au Canada

La multinationale suédoise va construire trois nouveaux centres de Recherche et Développement en Suède et à Montreal, afin de développer de nouvelles technologies du cloud.

Partager
Ericsson investit près d'un milliard d'euros dans la construction de centres de R&D en Europe et au Canada

Ericsson, le géant européen des télécommunications, annonce un investissement de 7 milliards de couronnes suédoises soit 803 millions d'euros dans la construction de trois nouveaux pôles d'innovation. Deux seront situés en Suède, à Stockholm et Linköping, et un troisième à Montreal au Québec. La société compte développer des technologies de pointe sur le cloud et ces sites serviront de plateforme d'essais et laboratoires pour ses 24 000 ingénieurs travaillant non loin de ces trois nouveaux établissements. Le but est aussi d'élargir les capacités de test de la compagnie pour répondre aux besoins des clients. Un centre additionnel consacré au design d'appareils électroniques sera construit à Stockholm.

Meilleure réactivité pour plus d'innovation

Dans son communiqué, Ericsson explique que les centres abriteront "le portfolio complet de la compagnie, permettant à l'organisation de recherche et développement de développer et tester des solutions" et met en avant de "nouvelles méthodes de travail" plus efficaces. Grâce au cloud, les équipes pourront collaborer entre elles où qu'elles soient dans le monde, et les clients pourront tester des produits à distance et en temps réel. Une initiative similaire avait déjà été lancée par Juniper Networks. L'intérêt des compagnies pour un réseau virtuel partagé et collaboratif continue de grandir.

Les deux pôles d'innovation suédois seront construits entre fin 2013 et fin 2014, tandis que la première pierre du site québécois sera posée début 2015. Ericsson emploie déjà plus de 9 000 personnes dans son centre de R&D principal, en Suède. Les autres principaux pôles d'innovation sont situés en Chine, Hongrie, au Canada et aux Etats-Unis. Reste à voir si la course à l'innovation pourra être gagnée grâce au cloud et à "de nouvelles méthodes de travail".

Nora Poggi

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS