Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Et les lauréats des Trophées 2017 de la Simulation numérique sont…

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le palmarès des troisièmes Trophées de la simulation organisés par L’Usine Digitale dans le cadre du Forum Teratec, a été révélé ce 27 juin 2017. Voici les lauréats des 5 catégories.

Et les lauréats des Trophées 2017 de la Simulation numérique sont…
Et les lauréats des Trophées 2017 de la Simulation numérique sont… © SMG/L'Usine Digitale

Pour la troisième année consécutive, L’Usine Digitale organisait ce mardi 27 juin 2017 les 3e Trophées de la simulation numérique. Organisé dans le cadre du Forum Teratec, qui se tient les 27 et 28 juin sur le campus de Polytechnique, ce prix récompense les meilleurs projets français en matière de HPC (High performance computing, "calcul à haute performance"), de  Simulation et de Big Data. Et ce, dans quatre catégories : Start-up, PME, Innovation et Collaboration. Sans compter le Grand Prix de la Simulation Numérique qui récompense le meilleur d’entre eux. Voici le palmarès.

Prix STARTUP, sponsorisé par le CEA

Nommés :

  • Dataswati
  • Marie Quantier
  • Strains


Lauréat : Strains
Start-up créée en à Paris en 2014 par Xavier Cespedes, Strains a été récompensée pour sa solution DS-Steel. DS-Steel est un logiciel de Cloud-Computing permettant la CAO et le calcul de la résistance des détails et des connexions de charpente métallique par la méthode du "calcul à la rupture". Une interface simple et fonctionnelle, et une méthode de résolution fiable, issue d'années de recherche avec l'Ecole des Ponts et Chaussées.

Prix PME, sponsorisé par Atempo d’ASG

Nommés :

  • Cosmo Tech ( ex The Cosmo Company )
  • E-nergy (pour ENERGY SAVER, application web basée sur une simulation énergétique dynamique d'un immeuble résidentiel neuf.
  • Oreka

               
Lauréat : Cosmo Tech
Cosmo Tech a été plébiscité pour son application Asset Investment Optimization (AIO). Cet outil de modélisation et de simulation est capable de prendre en compte l’ensemble des interconnexions et des contraintes des systèmes complexes étudiés par la simulation d’une multitude de scénarios, et ainsi permettre aux dirigeants d’entreprise de prendre des décisions optimales.
Une technologie disruptive de modélisation et de simulation de systèmes complexes qui a déjà séduit de grands industriels français, comme RTE, Veolia, SNCF, EDF, Total, Alstom ou encore Enedis.
Née des recherches menées par Michel Morvan, ancien professeur à l’ENS de Lyon et fondateur de l’institut rhônalpin des systèmes complexes (ixxi), Cosmo Tech a développé son propre langage informatique de modélisation (COSML – Complex systems modeling language)


Prix Innovation, sponsorisé par HPE

Nommés :

  • CNRS (pour le open source SPECFEM)
  • Edeis ( pour Starting Block, plug-in du logiciel de modélisation 3D Revit)
  • Quantmetry


Lauréat : Quantmetry
Mené en collaboration avec l’Unité de Sénologie du CHRU de Strasbourg, le projet LYMPHOMETRY de Quantmetry, initié au hacking health camp 2017, a fait l’unanimité. Il s’agit d’une solution permettant de prévenir le lymphoedème chez les patientes traitées pour le cancer du sein.Quantmetry a développé un manchon connecté en fibre conductrice permettant à la patiente de mesurer elle-même régulièrement le diamètre de son bras. L’ensemble, conçu autour  d’une base Arduino, mesure l’étirement du matériau via la variation de tension électrique entre deux pins du manchon. Les informations sont ensuite transmises via Wifi sur un serveur Cloud certifié HDS. L’ensemble des données sont ensuite agrégées et compilées avant d’être transmises à la patiente (sur à accortd), à son médecin et (si accord) à la communauté scietifique. Les données stockées sont protégées et sécurisées dans un e-coffre fort, l’anonymat des patientes préservé.
Un projet innovant dans le sens où il n’existe actuellement aucun moyen de détection autre qu’un gonflement important du bras, visible par soi-même ou des visites régulières chez le médecin qui compare la circonférence des deux membres de manière précise.

Prix Collaboration, sponsorisé par INRIA

Nommés :

  • L’Oréal (pour son outil de calcul haute performance Ab Initio Color )
  • Lemma (pour la solution Airtracck)
  • Transvalor


Lauréat :  Transvalor
Transvalor a été récompensée pour le projet DIGIMU (Développement d’un cadre innovant et global pour la modélisation des évolutions de microstructures intervenant lors des procédés de mise en forme des métaux), mené en collaboration avec MINES ParisTech et sept grands groupes industriels: ArcelorMittal , AREVA, ASCOMETAL, AUBERT&DUVAL, CEA, SAFRAN et TIMET.
Ce logiciel de simulation pour l’évolution microstructurale vise deux objectifs : "simuler les phénomènes locaux et hétérogènes ne pouvant être captés par les modèles d'ordre supérieur" et "améliorer les modèles à champ moyen utilisable pour des simulations à l'échelle d'une pièce industrielle"


Grand Prix de la simulation, sponsorisé par CRAY

Lauréat : QUANTMETRY




 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale