Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Et les lauréats des Trophées de la simulation numérique 2016 sont...

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dossier Le classement des 500 supercalculateurs les plus puissants sur la planète, révélé le 20 juin à Francfort, a confirmé la domination de la Chine pour la septième année de suite. Mais, pour la première fois, avec une machine 100 % chinoise, le Sunway TaihuLight, construit avec des processeurs développés localement et non par Intel. L’empire du Milieu a bien compris que, dans un monde gouverné par l’analyse de la donnée, le calcul intensif et la simulation deviennent stratégiques. Dans l’usage de ces technologies, les Français n’ont pas à rougir, comme le montre le palmarès des deuxièmes Trophées de la simulation organisés par L’Usine Digitale et Teratec ce 28 juin, où la réalité augmentée industrielle côtoie la modélisation du climat et l’optimisation des temps de calcul. Reste à la France – via l’Europe – à démontrer qu’elle peut elle aussi réduire sa dépendance vis-à-vis des Américains dans les machines de calcul haute performance. C’est le cheval de bataille de Jean Gonnord, lauréat de notre trophée de la personnalité de la simulation et désormais engagé dans le grand plan européen HPC et applications du big data.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale